Motorsport

Donington : Sébastien Loeb Racing au pied du podium

Minassian, Sarrazin et Marroc ont réalisé une course exemplaire mais...

Recherche

Par Olivier Ferret

16 juillet 2012 - 08:25
Donington : Sébastien Loeb Racing au (...)

Pour cette première compétition en dehors des frontières françaises, Sébastien Loeb Racing affichait de grandes ambitions. Toutes les équipes présentes à Donington s’étaient aguerries pendant les 24 Heures du Mans et l’équipe alsacienne, auréolée d’un premier podium au Castellet, savait que le niveau de la compétition serait élevé. Elle avait toutefois bien préparé sa deuxième apparition en European Le Mans Series, avec une séance d’essais et une participation à la Journée Test. Le team devait par ailleurs faire face à un nouveau défi, étant également engagé en Championnat de France GT et Porsche Matmut Carrera Cup à Magny-Cours. En raison de ce double programme, de nouveaux membres avaient rejoint l’écurie et, rapidement, bonne ambiance et performance étaient au-rendez-vous.

Aux avant-postes durant les essais libres, le trio Minassian/Sarrazin/Marroc s’élançait depuis la quatrième ligne, 7e à six petits dixièmes. Un départ tumultueux obligeait Nicolas Marroc à sortir de la trajectoire pour éviter un accident important. La ORECA 03 n°19 repassait par les stands et perdait un temps précieux. Nicolas Marroc ne baissait pas les bras et entamait une solide remontée, relayé par Nicolas Minassian et Stéphane Sarrazin. Les trois hommes étaient ralentis dans leur retour au classement par l’entrée en piste du safety car à la mi-course. Le team continuait néanmoins à cravacher : 8e en début de course, il grimpait dans la hiérarchie au fil des tours pour conclure l’épreuve au 4e rang. Grâce aux efforts de Nicolas Marroc, Nicolas Minassian et Stéphane Sarrazin, la n°19 finissait en effet au pied du podium, à un tour seulement des vainqueurs du jour.

« Nous avons dû faire face à un handicap suite à une touchette dès le départ » expliquait Dominique Heintz, le team manager, à l’issue des 6 Heures de Donington. « Ce n’est absolument pas dû à la faute de notre pilote, bien au contraire, puisque Nicolas (Marroc) a sauvé la situation : il a eu le bon réflexe et cela a sauvé notre course. Bravo à lui. Malheureusement quelques éléments de la voiture ont été touchés et la direction de course nous a imposé un arrêt pour les changer. C’est cet arrêt supplémentaire qui nous prive d’une bataille devant. Si on regarde bien le résultat, sans cet incident, nous n’aurions pas été loin des vainqueurs. »

« Nous avons géré au mieux ce premier handicap, mais le safety car est entré en piste au plus mauvais moment pour nous. Nous nous sommes attachés à mener une course propre en essayant de profiter des faits de course. L’auto s’est bien comportée, la cohésion dans l’équipe est excellente et la stratégie mise en place a bien fonctionné. Le team a progressé à ce niveau. Il faut également retenir la bonne gestion de ce week-end, où nous étions à la fois à Donington et Magny-Cours. Cela s’est bien passé et c’est un point qu’il faut souligner. Il faut relativiser notre déception car la performance est là et le team a une nouvelle fois réalisé une très belle prestation dans une catégorie LMP2 particulièrement relevée. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less