Motorsport

Dindo Capello met un terme à sa carrière protos

Maître Capello tire sa "révér’Endurance"

Recherche

Par

23 juillet 2012 - 19:10
Dindo Capello met un terme à sa (...)

Les 24 Heures du Mans 2012 auront été la dernière course de Dindo Capello en sport-protos. En effet, le pilote italien dont le contrat avec Audi expirait à la fin de cette année 2012, a tourné la page du LMP1, en vertu d’accord avec le constructeur allemand lui permettant d’arrêter après Le Mans.

Pour autant, Dindo -Rinaldo de son vrai prénom- ne raccroche pas définitivement son casque et garde des liens très étroits avec Audi et on le verra de temps à autre au volant d’une Audi R8 LMS.

Capello est pilote officiel Audi depuis...19 ans. L’italien est né le 17 juin 1964 à Asti, dans le Piémont. Après avoir débuté par le karting et ensuite par la Formule Fiat Abarth, il a décroché son premier titre - le Championnat d’Italie de Supertourisme- en 1990 au volant d’une Volkswagen Golf et a par la suite glané une collection de titres avec Audi dont un nouveau titre de Champion d’Italie de Supertourisme à bord d’une Audi A4, mais c’est surtout en protos que son nom restera dans l’histoire.

Dindo a couru à 14 reprises au Mans. Après avoir débuté en 1998 dans la Sarthe au Volant d’une McLaren F1 GTR BMW, il a participé à toutes les éditions suivantes - à l’exception de 2005- avec un ratio de résultats exceptionnel : il a remporté la classique mancelle à trois reprises, au volant de trois voitures différentes - en 2003 avec une Bentley Speed 8, en 2004 avec une Audi R8 du Team Goh et en 2008 avec une Audi R10 TDI- et a été à sept reprises supplémentaires sur le podium, soit un total ahurissant de 10 podiums en 14 éditions, pour trois abandons seulement et une quatrième place !

La carrière de Capello ne s’arrête pas uniquement au Mans, puisqu’il a également triomphé dans les 12 Heures de Sebring à cinq reprises, dont la dernière en date au début de cette année avec ses complices habituels Tom Kristensen et Allan McNish, avec qui il fait équipe depuis 2006. Capello a été par ailleurs deux fois champion LMP1 en American Le Mans Series.

Dr Ullrich : « C’est une série de succès extrêmement inhabituelle et un moment très émouvant. Je tiens à exprimer au nom de Audi un très grand merci à Dindo. Dindo a été au sommet du sport automobile pendant 19 ans et tout le personnel de Audi Sport a été content de le lui rendre possible. J’en suis fier. En termes de sport comme du point de vue personnel et professionnel, cela a toujours été un plaisir de travailler avec Dindo et de savoir qu’il faisait partie de notre équipe. C’est un important ambassadeur de la marque et nous sommes ravis de le voir continuer d’être associé avec Audi après la fin de sa carrière sportive. »

Dindo Capello : « Pour ma part, je tiens à adresser un grand, grand merci à Audi. Audi est devenu ma marque -d’un point de vue professionnel et personnel. Ensemble, nous avons eu de grands succès et obtenu des réussites innovantes encore et encore. Le soutien de Audi, du personnel de Audi Sport et des teams a été fantastique, d’une grande famille. Naturellement, il y a aussi un sentiment de tristesse, car ce départ de l’équipe d’usine n’est pas facile. Cependant je reste associé à la marque et je continuerai à disputer des courses car l’Audi R8 LMS ultra est une GT3 merveilleuse. Je dis au revoir avec la conscience tranquille car je n’ai rien laissé d’inachevé. Dans toutes les disciplines, Audi et moi, nous avons obtenu le maximum de victoires et de titres. Pas plus tard qu’en mars dernier, nous avons gagné à Sebring et je suis actuellement en première position au classement du WEC. Je voulais m’arrêter alors que j’étais toujours capable d’être au top. C’est une sensation agréable. Si Audi se trouve jamais en situation d’avoir besoin de moi, je serai bien sûr prêt à aider. »

En conséquence, Alan McNish et Tom Kristensen seront seuls au volant de l’Audi R18 ultra n°2 lors de la prochaine manche du WEC à Silverstone, les vainqueurs des 24 Heures du Mans 2011 et 2012, Benoît Tréluyer, André Lotterer et Marcel Fässler, étant associés au volant de l’Audi R18 e-tron quattro n°1.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less