Motorsport

Deuxième ligne pour la Peugeot d’Oreca

Panis, Lapierre et Duval, tous trois satisfaits du comportement de la Lionne

Recherche

Par Franck D.

11 juin 2010 - 08:54
Deuxième ligne pour la Peugeot (...)

Après une séance d’essais libres et trois sessions qualificatives, le Team ORECA-Matmut dresse un premier bilan positif. Tandis qu’ils découvraient la Peugeot 908 HDi FAP sur le circuit des 24 Heures du Mans, Olivier Panis, Nicolas Lapierre et Loïc Duval se sont en effet montrés particulièrement rapides : le trio s’élancera depuis la deuxième ligne samedi à 15h, derrière les trois autres Peugeot et devant les trois Audi R15 plus. Plus important encore dans l’optique de la course, les trois hommes apprécient l’équilibre de la n°4, jugée agréable à conduire et constante.

« Clairement, le but n’était pas de chercher la performance pure » confie Hugues de Chaunac. « Nous nous sommes concentrés sur la préparation de l’épreuve : les pilotes ont roulé dans toutes les conditions possibles et, quelque soit l’état de la piste - mouillé, séchante ou sèche - ils ont été dans la bonne cadence. Ces deux jours ont été une bonne séance de travail. C’était important pour nous d’être au niveau des trois autres Peugeot. La mission est accomplie. »

Si Olivier Panis avait peu roulé mercredi, il a pu accumuler les kilomètres lors des deux dernières qualifications ce jeudi. Le Grenoblois a passé plus de deux heures à bord de la Peugeot avec des conditions de piste changeantes. « Cette session a vraiment été très intéressante » soulignait-il à sa descente du baquet. « J’ai vu voir le comportement de l’auto dans différentes situations et j’ai entrevu ce qu’allaient être mes relais en course puisque j’ai fait l’équivalent d’un double stint. Physiquement, je me sens bien. Quant à la voiture, elle est très sympa à conduire. En fait, je n’ai rien à redire : elle est constante, rapide… Nous espérions être dans le coup ; c’est le cas ! »

Loïc Duval avait pour sa part davantage roulé la veille, notamment lors des essais libres. Pour son retour sur le circuit sarthois, il a occupé temporairement la première place, pour
finalement signer le troisième chrono. Il a repris le volant jeudi de nuit, afin de boucler le minimum de tours réglementaires. « On est jamais complètement prêt pour Le Mans, mais ces essais ont été positifs » précisait Loïc après son dernier relais. « Nous avons tous bien roulé, sur le sec ou le mouillé. La balance nous convient : l’auto est stable, il n’y a pas de mauvaise surprise. C’est une bonne chose pour une telle épreuve. L’équipe a fait du bon boulot et nous voulons désormais démontrer tous ensemble que nous sommes capables de décrocher un bon résultat. Nous avons le rythme pour… »

Mercredi, Nicolas Lapierre avait quant à lui été chargé de qualifier la 908 HDi FAP du Team ORECA-Matmut. Une tâche qu’il a parfaitement accompli, pointant provisoirement en pole. Il
signait finalement le quatrième chrono, en 3.21.192. « Nous avons bien travaillé, en peaufinant les réglages autant que possible. Nous avons passé différentes solutions en revue,
notamment au niveau des pneus, et nous avons tenté d’aller jusque dans le dernier détail. La voiture fonctionne bien, il faudra simplement trouver le bon compromis pneus au bon moment. Nous allons aller au charbon ! »

Les dernières séances qualificatives ayant été perturbées par une pluie intermittente, la hiérarchie reste identique à celle de mercredi soir. La Peugeot 908 HDi FAP s’élancera donc du quatrième rang.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less