Deux DS3 WRC dans le top 5

Meeke et Ostberg en formation serrée

Recherche

Par Olivier Ferret

14 novembre 2014 - 20:55
Deux DS3 WRC dans le top 5

 Avec deux DS3 WRC dans le top 5, le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team a animé la première étape du Rallye de Grande-Bretagne.
 Kris Meeke et Paul Nagle devancent Mads Østberg et Jonas Andersson au terme de la plus longue journée du rallye.
 Des conditions typiques de l’automne gallois ont accompagné la progression des concurrents.

De très fortes averses étaient annoncées pour cette première journée du Rallye de Grande-Bretagne. Si la pluie arrosait très largement le parc d’assistance et la région durant la nuit, les équipages pouvaient parcourir les premiers chronos en passant entre les gouttes.

Le vent et les quelques rayons de soleil de l’après-midi ne venaient pourtant pas à bout de l’humidité du revêtement. Les spéciales les plus classiques du Rallye de Grande-Bretagne restaient particulièrement glissantes.

Dès l’ouverture du rallye, Mads Østberg, cinquième sur la route, et Kris Meeke, septième, devaient composer avec la trajectoire pommadée par le passage des concurrents qui les précédaient.

Mads Østberg se montrait à son avantage dans la première section. Le Norvégien atteignait Newport au troisième rang. Kris Meeke signait des performances comparables à celles de son équipier. Mais un départ anticipé dans l’ES1, sanctionné par une pénalité de dix secondes, le rejetait en cinquième position.

Dans l’après-midi, l’évolution des conditions ralentissait la progression de Mads Østberg. Tout en restant dans le rythme, il voyait Kris Meeke prendre le meilleur dans l’ES8. Le Britannique cumulait quatre troisièmes temps aujourd’hui pour terminer au pied du podium provisoire.

Assuré du titre en FIA Junior WRC, Stéphane Lefebvre poursuivait son apprentissage au volant d’une DS3 R5. Accompagné pour la première fois par l’expérimenté Stéphane Prévot, il rentrait au parc d’assistance de Deeside dixième du WRC 2.

À bord de DS3 R3, Alastair Fisher menait la manche du FIA Junior WRC. Le Britannique devançait le nouveau venu Henri Haapamaki, Martin Koči et Simone Tempestini, regroupés dans un mouchoir de poche.

Après 45 minutes d’assistance, les voitures seront placées en parc fermé. Départ demain dès 6h40 pour un total de neuf spéciales et 113 kilomètres chronométrés. Un passage par Deeside coupera la journée en deux. Le flexi-service clôturera l’étape à partir de 19h59.

ILS ONT DIT

Mads Østberg : « La journée avait très bien commencé. La voiture était très performante dès la première spéciale. Cet après-midi, je n’ai pas réussi à afficher le même rythme alors que les routes étaient encore plus glissantes. J’ai essayé de modifier mon pilotage et nous avons adapté les réglages de la DS3 WRC mais ça n’a pas vraiment fonctionné. Nous restons néanmoins au cœur de la lutte pour le podium. Il faudra continuer d’attaquer demain ! »

Kris Meeke : « C’est la position que nous espérions en début de course. Les routes sont aussi glissantes que du verglas. J’ai fait une petite erreur dans la dernière spéciale qui me coûte cinq secondes. Je pense que nous pouvions signer un meilleur temps sans cela. Les réglages de la DS3 WRC me mettent en confiance. L’équipe a très bien travaillé. Nous allons nous battre pour terminer sur le podium. »

FILM DU RALLYE

ES1 – Gartheiniog 1 (14,58 km) – Première spéciale du rallye avec un meilleur temps signé par Sébastien Ogier devant Andreas Mikkelsen. Sur la boue, Mads Østberg se plaçait au quatrième rang et Kris Meeke au sixième. Le Britannique recevait une pénalité de dix secondes pour un départ anticipé.

ES2 – Dyfi 1 (21,90 km) – Confirmation de Sébastien Ogier devant, cette fois, Jari-Matti Latvala. Nouveau quatrième temps de Mads Østberg qui s’emparait de la troisième position du classement. Kris Meeke était au cinquième rang. Andreas Mikkelsen abandonnait après le point stop.

ES3 – Hafren Sweet Lamb 1 (23,55 km) – Dans la plus longue spéciale du rallye, Jari-Matti Latvala réduisait l’écart sur le leader. Aux troisième et quatrième positions, Mads Østberg et Kris Meeke gagnaient quelques secondes capitales sur leurs concurrents. Juho Hänninen sortait de la route.

ES4 – Maesnant 1 (12,86 km) – Juste avant l’assistance, Kris Meeke signait la troisième performance, derrière Ogier et Latvala, pour prendre la cinquième place à mi-journée. Mads Østberg conservait la troisième position après quatre spéciales.

ES5 – Gartheiniog 2 (14,58 km) – Plus rapide lors du second passage, Jari-Matti Latvala se rapprochait de Sébastien Ogier. Troisième du chrono, Kris Meeke continuait de gagner des secondes. Mads Østberg terminait avec le sixième temps.

ES6 – Dyfi 2 (21,90 km) – Réaction de Sébastien Ogier avec le scratch dans Dyfi 2. Sur des routes toujours plus glissantes, Mads Østberg concédait la troisième position à Mikko Hirvonen. Kris Meeke restait au cinquième rang.

ES7 – Hafren Sweet Lamb 2 (23,55 km) – Comme durant la matinée, Latvala devançait Ogier dans Hafren Sweet Lamb. La bataille pour la troisième place restait intense avec quatre pilotes regroupés en moins de quatorze secondes : Hirvonen, Østberg, Meeke et Neuville.

ES8 – Maesnant 2 (12,86 km) – Avec un nouveau scratch, le quatrième, Jari-Matti Latvala bouclait la journée à 6,6 secondes du leader Sébastien Ogier. Troisième temps pour Kris Meeke qui s’emparait de la quatrième position aux dépens de son équipier Mads Østberg.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos