Motorsport

Des points pour Thierry Neuville et Nasser Al-Attiyah

Au Wales Rally GB

Recherche

Par Olivier Ferret

16 septembre 2012 - 19:28
Des points pour Thierry Neuville et (...)

Avec les quatre DS3 WRC engagées qui terminent dans le top 10 à l’arrivée du Rallye de Grande-Bretagne, Citroën Racing réalise un joli tir groupé.

Atteignant l’objectif qui leur avait été fixé, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul (Citroën Junior WRT) marquent les points de la 7e place. Auteurs d’une belle remontée le dimanche, Nasser Al-Attiyah et Giovanni Bernacchini achèvent ce rallye au 10e rang.

Malgré une température douce et un ciel clément, le Rallye de Grande-Bretagne a été fidèle à sa réputation, avec ses spéciales boueuses et brumeuses serpentant dans les forêts du Pays de Galles. De Llandudno à Cardiff en passant par Newtown, les équipages ont sans cesse dû s’adapter aux changements de conditions de route.

Après avoir réalisé le troisième temps des qualifications, Thierry Neuville avait choisi de s’élancer en tête lors de la première étape. La pluie n’ayant finalement pas daigné s’inviter, le Belge devait composer avec une position peu enviable. Il bouclait la première journée au 8e rang, à près de 2’30’’ des leaders. « Ce n’était vraiment pas évident d’ouvrir la route, d’autant que mes notes n’étaient pas parfaites au premier passage », reconnaissait-il. « J’ai progressivement pris confiance avant de prendre plus de plaisir en fin de journée. »

Tout aussi appliqué le deuxième jour, le pilote du Citroën Junior World Rally Team réduisait l’écart le séparant des meilleurs : après avoir concédé une seconde au kilomètre le vendredi, il n’était plus qu’à six dixièmes le samedi. « Je reste pourtant concentré sur l’objectif de ne pas commettre d’erreur. Je roule à 85 ou 90% et je n’attaque que lorsque je me sens inspiré par les spéciales », assurait-il.

Thierry gagnait une position lors de la troisième étape et il achevait l’épreuve au septième rang du classement général : « Je suis avant tout satisfait d’avoir atteint la cible qui m’avait été désignée par l’équipe. Ce n’était pas toujours évident de se retenir, mais il faut aussi en passer par là pour apprendre à construire ses courses. Les conditions changeantes nous ont forcés à nous adapter sans cesse et ce rallye a été très formateur de ce point de vue. Je suis maintenant impatient de retrouver l’asphalte au Rallye de France. »

Après un retour au Rallye d’Allemagne, Nasser Al-Attiyah abordait cette épreuve avec son habituelle humilité : « Je dois y aller progressivement, car c’est un terrain qui comporte beaucoup de pièges et sur lequel je n’ai finalement pas beaucoup d’expérience. »

Treizième pendant la majeure partie du rallye, le Qatari voyait ses efforts récompensés le dimanche. Adoptant un rythme plus soutenu, il passait de la 12e à la 10e place en signant le septième temps de la Power Stage. « C’est un peu comme Thierry, je suis satisfait d’avoir été au bout sans avoir commis d’erreur. Parfois je n’étais vraiment pas en confiance, notamment sur les freinages. Je n’hésitais alors pas à lâcher de grosses poignées de secondes. Je me suis vraiment amusé le dimanche, j’ai pu attaquer comme je le souhaitais et je suis heureux de marquer de nouveaux points pour le Qatar World Rally Team. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less