Motorsport

Des débuts positifs en IRC pour Bonnefis

Malgré une exclusion en toute fin de rallye

Recherche

Par

9 juillet 2012 - 10:30
Des débuts positifs en IRC pour (...)

Germain Bonnefis a décrit ses débuts en Intercontinental Rally Challenge au rallye de Saint Marin comme une expérience positive, même s’il n’a finalement pas marqué de points malgré un rythme impressionnant et prometteur.

La jeune star française a connu un premier revers au début du rallye quand il est parti en travers de la route lors de la spéciale d’ouverture et n’a pas pu redémarrer le moteur de sa Peugeot 207 S2000 durant de longues minutes. Mais il a montré son style en signant le temps le plus rapide de l’ES8 et était entré dans le top 10 lors du dernier après-midi.

Toutefois, son défi a pris fin quand il a été exclu pour avoir travaillé sur sa voiture hors des temps de contrôle, ce qui est interdit par le règlement.

« Le rallye a été un fantastique exercice d’apprentissage pour nous », déclare Bonnefis. « Nous emportons avec nous plusieurs aspects positifs du week-end et nous avons beaucoup appris. Juste après le départ de l’ES9 j’ai heurté une pierre et j’ai crevé mes deux pneus gauche. L’impact a aussi plié ma suspension arrière. Comme nous nous préparions à la prochaine spéciale, j’ai réalisé que la jante avant-droite avait été endommagée, ainsi je n’avais pas d’autre choix que de mettre cette roue dans un autre coin de la voiture, ce que les commissaires ont de toute évidence vu. »

De son retour après l’ES1, le jeune homme de 25 ans a d’abord pensé que son retard était le résultat d’un pépin de pression en carburant. Toutefois, il était incapable de re-démarrer le moteur de sa voiture après avoir été perturbé par son tête à queue. Il avait alors perdu 7m22s sur le leader - alors provisoire - Sepp Wiegand et était retombé à la 33e place du classement.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less