Motorsport

Des conditions équitables font la différence pour Ogier

"Samedi, les conditions étaient équitables"

Recherche

Par www.wrc.com

1er juillet 2014 - 08:28
Des conditions équitables font la (...)

Avant de quitter Mikolajki en hélicoptère dimanche après-midi, Sébastien Ogier a pris le temps d’analyser sa vingt-et-unième victoire WRC, la cinquième de la saison.

En remportant le Rallye de Pologne, le pilote Volkswagen a porté son avance au championnat à 50 points. Tout comme en Sardaigne, il s’est imposé alors qu’il était le premier à prendre la route durant l’étape d’ouverture, héritant par conséquent du balayage.

La différence en Pologne, c’est que la première étape durait deux jours au lieu d’un et Andreas Mikkelsen en a profité pour mettre son coéquipier sous pression durant ces deux premières journées de course.

« En étant premier sur la route jeudi et vendredi, je savais que ma priorité serait de rester au contact de la tête de la course, » a expliqué Ogier. « Samedi, les conditions étaient équitables et je savais que je pourrais faire la différence en me montrant très rapide. »

« Au final ça a payé et je me suis creusé une avance plus importante que ce que je pensais, compte tenu des problèmes de freins d’Andreas dans la dernière spéciale. Dimanche, j’ai pu me détendre. »

Le pilote de la Volkswagen Polo R a reconnu qu’il avait eu de la chance, puisqu’il s’est fait une chaleur à grande vitesse samedi matin. Ce virage a piégé plusieurs autres pilotes, mais Ogier s’en est sorti sans encombre.

« On pensait qu’il fallait aller presque à fond dans cette portion, mais dans ces conditions ça n’était pas du tout le cas. C’était un long virage qui se resserrait plus que ce à quoi on s’attendait et on est parti en glissade en sixième. C’était chaud, » a-t-il expliqué.

Ogier admet que son avance au championnat le place en position de force à six manches de la fin de la saison.

« C’est un pas important pour mon championnat, c’est plus que ce à quoi je m’attendais, » a-t-il déclaré. « Mon objectif était de conserver mon avance, au lieu de quoi on l’a pas mal augmentée. Alors qu’il reste six manches, on a un avantage de 50 points, ce qui correspond à deux victoires. Ma course pour le deuxième titre paraît bien engagée. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less