Motorsport

De précieux points pour Sébastien Ogier en Argentine

« Très heureux de cette deuxième place »

Recherche

Par Olivier Ferret

12 mai 2014 - 00:37
De précieux points pour Sébastien (...)

A leur deuxième place au classement final du Rallye d’Argentine, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont ajouté le bonus de leur victoire dans la Power Stage. En rapportant un total de 21 points de la cinquième manche de la saison WRC, les Français conservent une solide avance en tête du championnat du monde.

Entre les 620m d’Amboy / Yacanto et les 2 138m d’El Cóndor, ce rallye affichait la plus grande variation d’altitude de toute la saison WRC. Des hauts et des bas, Sébastien Ogier en a lui aussi connus au cours de cette épreuve. Vainqueur de la Super Spéciale inaugurale et leader jusqu’à l’ES4, le Gapençais a fait jeu égal avec Jari-Matti Latvala jusqu’aux déboires rencontrés samedi après-midi : un tête-à-queue, puis un pneu qui s’est délaminé et a provoqué de lourds dégâts sur la Polo R WRC n°1.

Même si l’absence du Rallye d’Argentine à son palmarès était une motivation indéniable pour le champion du monde en titre, les conditions de route particulièrement insidieuses de la dernière étape l’ont poussé à la prudence. Non seulement les deux spéciales du jour comptaient parmi les plus difficiles de la saison, mais la pluie, le brouillard et la boue en ont fait des épreuves de force.

Seb a évité toute prise de risque et préféré assurer la deuxième position, synonyme de précieux points pour le championnat du monde. Il a malgré tout réservé un dernier rebond pour la Power Stage, exercice synonyme de points bonus et qu’il remporte pour la troisième fois consécutive cette saison.

La victoire finale du rallye revient à Jari-Matti Latvala, qui permet à Volkswagen d’établir un nouveau record de neuf succès consécutifs. Sébastien Ogier conserve la tête du championnat du monde, avec désormais 24 points d’avance sur le Finlandais.

« Les conditions dans lesquelles s’est couru ce Rallye d’Argentine sont les plus difficiles que j’aie vues depuis longtemps, » souligne Seb. « Les conditions de route étaient incroyablement difficiles, pour les pilotes comme pour les voitures, je suis donc très heureux de cette deuxième place. Je souhaite féliciter Jari-Matti, qui a délivré une solide performance et qui mérite sa victoire. En fait, je suis content que les gens se rendent compte que gagner est moins facile qu’il n’y paraît parfois. »

« Julien et moi nous sommes donnés à fond tout le week-end. Mais les routes de terre étaient tellement boueuses, notamment à la fin, que notre unique objectif a été de passer la ligne d’arrivée. El Cóndor, en particulier, a été une véritable aventure, » ajoute-t-il. « Néanmoins, c’est toujours extraordinaire de courir devant des fans aussi nombreux et enthousiastes. J’ai hâte de revenir l’année prochaine, pour essayer une nouvelle fois de monter sur la plus haute marche du podium. »

Déjà utilisé il y a deux mois au Mexique, le matériel avec lequel Volkswagen Motorsport disputait le Rallye d’Argentine va poursuivre son tour du monde : l’équipe le retrouvera en septembre pour la manche australienne. D’ici-là, la caravane du WRC se sera arrêtée dans quatre autres pays, à commencer l’Italie. Rendez-vous du 6 au 8 juin pour le Rallye de Sardaigne !

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less