Motorsport

De gros points pour Ogier et Ingrassia au Mexique

"Julien et moi n’avons aucun regret à avoir"

Recherche

Par Olivier Ferret

7 mars 2016 - 14:21
De gros points pour Ogier et Ingrassia

Sur les terres qui ont accueilli leurs débuts mondiaux il y a huit ans, le 100e rallye de leur carrière en WRC a permis à Sébastien Ogier et Julien Ingrassia de conforter leur position en tête du championnat du monde.

Fort de ses succès au Monte-Carlo et en Suède, le pilote Volkswagen s’élançait en premier sur les deux étapes initiales de ce Rallye du Mexique, première manche terre de la saison. Compte tenu du balayage qui lui incombait, il a concentré son attention sur ses adversaires directs, ceux qui prenaient la route dans son sillage et bénéficiaient par conséquent de conditions comparables aux siennes.

Ses efforts ont payé puisqu’il s’est installé dès vendredi au deuxième rang de la hiérarchie, et ne l’a plus quitté par la suite tandis que son coéquipier Jari-Matti Latvala allait chercher la victoire. Dimanche, le triple Champion du monde est sorti vainqueur de la spéciale de Guanajuato, d’une longueur exceptionnelle de 80 km, puis il a enchaîné avec une nouvelle victoire de la Power Stage. Il marque ainsi un total de 21 points, précieux pour le championnat.

"Julien et moi n’avons aucun regret à avoir," commente Sébastien Ogier. "On a tout donné, du début à la fin. Pour compenser notre position sur la route, nos choix de pneus ont été osés et j’ai piloté à la limite. Pour autant, on ne pouvait pas espérer mieux que cette deuxième place et c’est donc un solide résultat."

"Ce fut malgré tout un beau rallye et j’ai pris du plaisir au volant, en particulier dimanche dans la fameuse spéciale de Guanajuato et ses 80 km. Peut-être est-ce dû au fait qu’on la disputait tôt le matin, avant que la chaleur ne grimpe, en tout cas je pensais qu’elle serait plus éprouvante qu’elle ne l’a été. Ce week-end a aussi été animé de visites animalières puisque j’ai rencontré en spéciale une chèvre, deux chiens et un troupeau de vaches ! Heureusement, j’ai réussi à tous les éviter… ce qui m’épargnera aussi des problèmes à la maison sachant que ma femme défend ardemment la cause animale !"

"Au final, c’est une excellente opération pour le championnat : je ne perds que 6 points sur Jari-Matti, que je considère toujours comme mon plus grand rival pour le titre. Je conserve l’équivalent de deux victoires d’avance sur lui et l’écart se creuse avec mon plus proche poursuivant. Un bon break se profile à présent avant la prochaine manche, dans un mois et demi. Comme toujours, on s’y donnera à fond !"

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less