Motorsport

Dani Sordo s’empare de la tête du Deutschland

Et son coéquipier Mikko Hirvonen est sur le podium provisoire

Recherche

Par

24 août 2013 - 20:18
Dani Sordo s'empare de la tête du (...)

Particulièrement disputée, la troisième étape du Rallye d’Allemagne a profité aux équipages du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team. Dani Sordo et Carlos del Barrio occupent désormais la tête, avec seulement 8/10e d’avance sur leurs poursuivants. Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen complètent un podium provisoire qui laisse entrevoir un beau résultat d’ensemble pour l’équipe.

Délaissant les rives de la Moselle, le parcours du rallye s’enfonçait dans la campagne rhénane pour la troisième journée de compétition. Les routes étant sèches, tous les pilotes retenaient les Michelin Pilot Sport durs pour les spéciales de la matinée. En se montrant le plus rapide parmi les hommes de tête, Dani Sordo rappelait qu’il n’avait pas renoncé à combler ses 25 secondes de retard.

C’est dans Arena Panzerplatte que l’Espagnol frappait un grand coup. À l’issue des 41 km tracés dans le camp militaire de Baumholder, Dani revenait à 9’’ de la deuxième place. De retour au parc d’assistance, il confirmait sa bonne forme : « Même si certains virages étaient glissants, je n’ai pas trouvé les conditions particulièrement difficiles. J’étais en confiance, parfaitement à l’aise au volant de la voiture. J’ai pris quelques risques dans Panzerplatte pour exploiter tout le potentiel des pneus. »

Malgré un passage dans un champ de l’ES10, Mikko Hirvonen se maintenait en quatrième position : « J’ai tendance à assurer dans les portions les plus sales, car j’ai plus à perdre qu’à gagner au vu des écarts. Je continue à rouler sur un rythme élevé et je sens que je progresse petit à petit. »

Annoncée depuis la veille, la pluie faisait son apparition pendant l’assistance. L’ensemble des équipages retenait donc les pneus tendres. Dans des conditions plus délicates que jamais, la confiance de Dani Sordo progressait encore. Pendant que Latvala abandonnait sur sortie de route, le pilote du Citroën Total Abu Dhabi WRT revenait à 1’’1 de Neuville ! Dans la spéciale suivante, il prenait les commandes après avoir signé un nouveau scratch.

Le second passage dans Arena Panzerplatte était annulé après un accident survenu dans une démonstration en marge de la course. Les concurrents rentraient donc à Trèves à l’issue de l’ES13. « Comme toute l’équipe, je pense en premier lieu aux familles et proches de l’équipage victime de ce drame », déclarait Dani Sordo. « En ce qui concerne le rallye en lui-même, je suis satisfait d’avoir été le plus rapide au moment où les conditions étaient les plus délicates. Nous sommes maintenant en tête, mais avec moins d’une seconde d’écart. Je vais rester totalement concentré pour aborder les deux dernières spéciales dans les meilleures dispositions. C’est une grande bagarre qui nous attend demain ! »

L’hypothétique menace d’Østberg s’évanouissant avec la sortie de route du Norvégien, Mikko Hirvonen se retrouvait plus esseulé au classement. « Après avoir terminé sur le podium des cinq derniers rallyes asphalte, je vais essayer de poursuivre la série en assurant ce résultat », confirmait le Finlandais. « Nous sommes passés au travers d’une journée délicate et il faudra faire de même demain, en espérant qu’il s’agisse d’un grand résultat pour toute l’équipe Citroën. »

Désormais neuvième du classement général, Khalid Al Qassimi était soulagé de boucler l’étape sans encombre : « C’était d’autant plus difficile que je n’avais aucune expérience dans ces conditions. Même dans la vie de tous les jours, je n’ai jamais conduit sur autant d’eau ! J’ai été plus que prudent pour aller au bout sans abîmer la voiture. »

Leader du WRC2 au matin de cette épreuve, Robert Kubica a livré un bras de fer à Elfyn Evans tout au long de cette étape. Le pilote de la DS3 RRC a repris la tête à l’issue de l’ES13 : «  C’était effectivement une belle bagarre, mais à cette heure les résultats n’ont que très peu d’importance pour moi. J’ai encore beaucoup appris, dans des conditions d’adhérence très différentes d’un virage à l’autre. »

« Même si notre satisfaction est atténuée par les circonstances, il y avait longtemps que nous n’avions pas connu une journée aussi positive, avec des Citroën en tête du classement général, du WRC2 et du WRC3 », soulignait Yves Matton, Directeur de Citroën Racing. « Dani a délivré la prestation que nous attendions de lui, avec une maîtrise totale du pilotage sur asphalte. Mikko a également réalisé une très belle étape en passant au travers de tous les pièges. Il reste deux longues spéciales à disputer pour parachever ce résultat. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less