Motorsport

Compte à rebours lancé pour Jousse, Boullion et Pla...

Trois pilotes français engagés en ILMC ou en Le Mans Series font le point

Recherche

Par

16 février 2011 - 17:55
Compte à rebours lancé pour Jousse, (...)

Au lendemain de la conférence de presse ILMC/ACO qui se tenait mardi 8 février à la Maison de Radio, trois pilotes français engagés en ILMC ou en Le Mans Series font un point d’étape à quelques semaines du lancement de la saison d’Endurance cru 2011.

Julien Jousse (Pescarolo Team) : « Après une année 2010 en monoplace, je suis heureux d’intégrer l’équipe d’Henri pour l’ensemble de la saison d’Endurance 2011. Ce sera ma première expérience en prototype. J’étais en contact avec Henri depuis plusieurs années. Avec mes 2 saisons en GT et une bonne expérience au Mans sur les Corvette du team Luc Alphand Aventures, il m’a accordé sa confiance cette saison. Je serai associé à 2 pilotes d’expérience et de talent que sont Emmanuel Collard et Christophe Tinseau. Je vais aller rendre visite au team dans les jours prochains au Mans et par la même occasion mouler mon bacquet."

Jean-Christophe Boullion (Rebellion Racing) : « J’ai roulé la dernière fois en essais en novembre dernier à Portimao où nous avons parcouru prés de 2500Km. Si l’on additionne les tests réalisés à Monteblanco, nous ne sommes pas loin des 4000 Km au compteur. L’implication humaine de Toyota sur le terrain se concrétise par la présence d’une personne en charge du moteur et de deux électroniciens, tous les 3 détachés par le département Motorsport de Cologne. Côté décoration pour la campagne 2011, elle devrait évoluée même si l’on retrouve les couleurs blanche, rouge et or vues en 2010. »

Olivier Pla (Quifel ASM Team) : « Nous sortons d’essais à Vallelunga prés de Rome. Un circuit plus adapté au karting qu’au prototype ! Car si dans certaines portions ça va, en revanche dans certains virages c’est tout juste si l’on peut tourner. On est vraiment en butée de braquage... Le but de cette séance était avant tout de travailler à préparer la saison avec Dunlop. Concernant le comportement de l’auto, il est assez proche de celui de la LMP2 de l’an passé. Car en passant en LMP1, si on a gagné 50cv côté puissance, nous nous retrouvons avec +75kg sur la balance. Au final, on ne perd rien et on ne gagne rien. Côté décoration, la Zyteck devrait arborer le même schéma de couleurs que l’année dernière. »

Propos recueillis par Jérôme Mugnier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less