Motorsport

Coloni confirme Coletti et Onidi

Pour l’ensemble de la saison 2012

Recherche

Par

10 janvier 2012 - 11:28
Coloni confirme Coletti et Onidi

L’équipe Coloni a choisi de faire confiance aux italiens Stefano Coletti et Fabio Onidi pour défendre ses couleurs dans le championnat GP2 2012.

Les deux pilotes ont convaincu les dirigeants de l’équipe au cours des essais hivernaux de Barcelone et Jérez, en fin d’année. Ils disposent également chacun d’un palmarès éloquent : Coletti a disputé la saison 2011 et signé trois victoires ; Onidi, lui, débutera dans la série mais a engrangé de l’expérience en Auto GP et Euroseries 3000.

« J’ai de nombreuses raisons de me réjouir aujourd’hui », a commenté Paolo Coloni. « Nous approchons du début de la saison avec une paire de pilotes prometteuse et compétitive, avec deux pilotes qui nous ont impressionné par la rapidité avec laquelle ils se sont adaptés à l’équipe et à la voiture durant les essais hivernaux. Nous suivions déjà leur évolution avec intérêt la saison dernière. »

« Stefano a été le meilleur débutant en GP2 malgré deux manches manquées à cause d’une blessure au dos, tandis que Fabio montrait par ses résultats et sa régularité qu’il était prêt pour monter en GP2. De plus, je suis vraiment fier d’avoir une fois de plus une paire de pilotes 100% italienne. Avec de telles bases, nos attentes sont évidemment élevées. Nous savons que nous avons ce qu’il faut pour connaître le succès et nous souhaitons en faire la preuve dès le départ. »

Coletti confiait : « Je suis vraiment content de cet accord avec Coloni pour la prochaine saison GP2. Avant toute chose, j’aimerais remercier Paolo et l’ensemble de la famille Coloni. Nous avons commencé à discuter dès la fin du championnat 2011 et ils m’ont fait comprendre que j’étais un élément important de leur projet. 2012 sera une année cruciale pour ma carrière alors j’ai bien réfléchi à cette décision parce que je voulais être sûr que c’était la bonne. »

Onidi, de son côté, indiquait : « L’entente avec l’équipe a été immédiate et j’ai tout de suite trouvé le feeling avec la voiture, ce qui nous a permis d’être vraiment rapides pendant les essais de Jérez. J’aurais aimé roulé avec eux à Abu Dhabi, mais ça n’a pas été possible. Je suis assez confiant mais, en même temps, je sais que la première année en GP2 peut être difficile. »

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less