Motorsport

Citroën veut conclure son aventure en beauté

La fin du programme WTCC

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 novembre 2016 - 10:33
Citroën veut conclure son aventure (...)

Entamée en 2014, l’épopée de Citroën Racing sur les circuits mondiaux s’achèvera donc le vendredi 25 novembre 2016, à l’issue de la soixante-neuvième course des C-Elysée WTCC officielles. En trois ans, cette machine – la plus sophistiquée jamais construite pour la discipline – a dominé ses concurrentes, avec 88% des pole positions (30 sur 34) et 73% des victoires (49 sur 67).

Après cinq Coupes du Monde de Rallye-Raid et huit Championnats du Monde des Rallyes, Citroën a ajouté trois titres supplémentaires en WTCC, portant à seize son compteur de titres mondiaux !

Tout en ayant le sentiment du devoir accompli, les membres de l’équipe Citroën Total auront à cœur de conclure cette aventure avec panache. Deux mois après la manche de Shanghai, chacun se remettra à l’ouvrage sur le circuit international de Losail.

Pour la deuxième visite du FIA WTCC au Qatar, les pilotes retrouveront l’inhabituelle sensation de piloter de nuit, tout en étant baignés par la puissante lumière des projecteurs éclairant le tracé de 5,380 km. Pensé pour le MotoGP, ce circuit est aussi parfaitement adapté aux courses de touring car, avec de réelles opportunités de dépassement.

L’an passé, le Citroën C-Elysée WTCC s’étaient montrées à l’aise, puisque José María López avait signé la pole position avant de remporter la première course. Yvan Muller s’était ensuite imposé dans la seconde manche.

Au moment de dire au revoir à une discipline qui lui a enfin apporté la reconnaissance internationale, Pechito López ne cache pas son ambition de gravir une dernière fois la plus haute marche du podium. Il s’agirait de la plus belle récompense pour l’équipe, mais aussi pour ses fans argentins, qui suivent avec passion leur premier Champion du Monde automobile depuis Juan Manuel Fangio !

L’émotion sera au moins aussi forte de l’autre côté du garage. Une grande page de l’histoire du FIA WTCC se tournera avec la fin de la carrière d’Yvan Muller. Là encore, les chiffres donnent le tournis : en onze saisons et 248 départs, l’Alsacien a établi les records du nombre de pole positions (29), de victoires (48), de tours en tête (571), de meilleurs tours en course (38), de points marqués (2901) et bien sûr de titres mondiaux, avec quatre couronnes !

Pilote de légende, Yvan a pris la décision de se retirer au sommet. Lors de ce dernier week-end, il aura pour objectif de conserver la deuxième place du Championnat du Monde, ce qui serait synonyme de doublé des pilotes Citroën. Avec 31 points d’avance sur Tiago Monteiro, l’objectif est largement à la portée d’Yvan le Terrible !

Pour cette dernière manche de la saison, les Citroën embarqueront à nouveau le lest maximal de 80 kg. Il est à noter que depuis leurs débuts en 2014, les C-Elysée ont systématiquement écopé du handicap maximal. Soit un total cumulé de 2340 kg, presque deux fois plus que le deuxième de ce « classement » ! Ce chiffre anecdotique n’en souligne pas moins la qualité du travail de l’équipe et de ses pilotes.

Les amateurs de FIA WTCC ne devront pas oublier que ce meeting sera organisé sur le jeudi et le vendredi. Le premier jour sera uniquement consacré aux essais libres. Vendredi, les pilotes attaqueront directement par les qualifications. Lors du MAC3, Citroën Racing remerciera les pilotes SLR, qui ont contribué à la conquête du titre Constructeurs, en les nominant pour le contre-la-montre. Mehdi Bennani, Tom Chilton et Grégoire Demoustier seront en piste sous les encouragements de José María López et Yvan Muller ! Les courses s’enchaîneront plus tard dans la soirée, à 21h20 et 22h35 heure locale.

ILS ONT DIT

José María López : « Je m’attends à un week-end très spécial. Lorsque j’ai été au simulateur Citroën Racing pour préparer cette course, j’ai réalisé que je faisais certains gestes pour la dernière fois. Et jusqu’à vendredi soir, il en ira de même à de multiples occasions : faire le track walk, participer aux briefings, enfiler la combinaison, vérifier la radio, prendre le départ et, je l’espère, monter sur le podium ! Chaque moment sera émouvant et j’essaierai d’en profiter avec chaque membre de l’équipe. On ne pourra pas nous retirer tout ce que nous avons gagné depuis trois ans, mais je rêve de finir sur une bonne note.

Je veux remercier Citroën, qui m’a donné la chance de revenir en Europe et de relancer ma carrière. Tout ce qui m’arrive aujourd’hui et demain, c’est grâce à notre épopée en FIA WTCC ! Je suis content de finir la saison à Losail, un circuit sur lequel je me suis senti 100% à l’aise dès le premier tour d’essais libres en 2015. Malgré tout, ce n’est pas parce que nous étions performants l’an passé que nous sommes à l’abri ; nos adversaires ont beaucoup progressé en un an ! Le pilotage nocturne est assez sympa, même si l’éclairage ne nous donne pas l’impression de rouler dans l’obscurité. »

Yvan Muller : « Après cette longue pause, j’ai l’impression d’attaquer la troisième partie de la saison ! Tout le monde me dit que ce sera une course spéciale et je commence à réaliser qu’il s’agira effectivement d’un moment émouvant. Et quand je vois le nombre d’amis qui font le déplacement, je crois qu’il y aura beaucoup d’énergie positive chez Citroën ! Comme l’an passé, je jouerai la deuxième place du Championnat. Je suis dans une bonne situation, toutefois il y a eu tellement de rebondissements cette saison que je ne veux préjuger de rien.

Faire le doublé au Championnat serait une belle récompense pour l’équipe. Il s’agira à la fois de la fin de ma carrière et d’une belle histoire écrite avec Citroën. J’étais là dès le début de l’aventure – ça ne m’était pas si souvent arrivé au cours de ma carrière – et je suis fier de ce qui a été accompli. Je n’ai pas été titré personnellement, mais c’est un succès collectif. Je suis touché par la reconnaissance dont font preuve les collaborateurs de Citroën Racing. Samedi matin, une nouvelle vie s’ouvrira à moi. J’ai eu la chance de pouvoir faire le choix de m’arrêter et je vais pouvoir passer le premier hiver tranquille depuis des dizaines d’années ! »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less