Motorsport

Citroën prêt pour le défi ultra-rapide de Vila Real

Les courbes s’enchaînent avec un rythme impressionnant

Recherche

Par Olivier Ferret

7 juillet 2015 - 09:46
Citroën prêt pour le défi ultra-rapide (...)

- La saison européenne du FIA WTCC s’achève au Portugal, sur le circuit urbain de Vila Real. Sur un tracé ultra-rapide serpentant entre les rails et les murs de pierre, les « gros cœurs » pourront faire la différence.

- Cette huitième manche de la saison pourrait permettre de réduire ou d’accentuer les écarts entre les trois pilotes Citroën menant le Championnat du Monde : José María López, Yvan Muller et Sébastien Loeb.

- En bagarre pour la quatrième place du classement général, Ma Qing Hua cherchera à concrétiser ses progrès en visant sa première victoire de la saison.

Entamée sur le Circuit Paul Ricard, la seconde moitié du Championnat du Monde FIA WTCC se poursuit au Portugal. Avant la tournée asiatique, qui passera par le Japon, la Chine, la Thaïlande et le Qatar, il s’agit donc de la dernière occasion de l’année de voir évoluer les Citroën C-Elysée WTCC en Europe !

Après plusieurs éditions à Porto, les pilotes vont découvrir un nouveau tracé à Vila Real. Située dans la région du Douro, cette petite ville de 50 000 habitants est considérée comme le berceau du sport automobile portugais. Depuis les premières courses organisées en 1931, une véritable tradition s’est ancrée… et elle s’apprête à rejaillir au premier plan avec le retour d’une compétition internationale d’envergure.

Avant de prendre la direction de la péninsule ibérique, les pilotes de l’équipe Citroën Total se sont minutieusement documentés sur leur futur terrain de jeu. Première constatation : ça ira très, très vite ! Les courbes s’enchaînent avec un rythme impressionnant, et il n’y a guère que la chicane qui marque la fin de la portion la plus rapide qui puisse casser la vitesse des voitures. Circuit urbain oblige, les dégagements sont inexistants. En cas d’erreur, le contact avec les rails sera quasiment assuré. Et lorsque le tracé sort de la ville, pour serpenter dans les vignes, ce sont des murs de pierre qui bordent la piste, façon spéciale de rallye ! Sébastien Loeb ne devrait pas être trop dépaysé…

« La moyenne sera supérieure à 150 km/h sur ce circuit », prédit Yvan Muller. « Contrairement à ce que nous connaissions à Porto, je crains qu’il n’y ait pas d’endroit propice aux dépassements, car tous les freinages se font en appui, en rentrant dans des virages rapides. D’ordinaire, nous estimons que la pole position représente 50% du travail vers la victoire. A Vila Real, nous serons plutôt à 80% ! »

« Il faudra se poser les bonnes questions pour savoir s’il est préférable de viser la Q3 et la pole position absolue, ou se concentrer sur la dixième place des qualifications en vue de la course 2 à grille inversée », ajoute Sébastien Loeb. « Le circuit devrait être un véritable challenge en terme de pilotage, mais je regrette moi aussi l’absence de zone de dépassement. »

« Avec son profil vallonné, ce circuit me fait penser à un petit Nordschleife », avance pour sa part José María López. « Il y a des virages qui vont nécessiter un gros engagement au volant, et notamment le premier des deux gauches à fond qui suivent la plus grande ligne droite. Nous devrions passer à plus de 220 km/h, sur le fil du rasoir ! Mais il est certain qu’il sera difficile de doubler… »

« Nous avons découvert le circuit sur le simulateur, mais nous ne savons pas vraiment à quoi nous attendre sur place, car il est probable que la FIA demande la modification de certains virages pour l’homologation de la piste », ajoute Ma Qing Hua. « Quoi qu’il en soit, je pense qu’il sera très difficile de garder la voiture sur la piste, surtout sur un revêtement aussi bosselé. Je crois aussi que les freins vont beaucoup souffrir, en raison du tracé mais aussi de la chaleur ambiante. Ce sera un week-end intéressant ! »

LE POINT SUR LES POINTS

Après sept manches et quatorze courses, les Citroën C-Elysée WTCC se sont adjugées douze victoires grâce à José María López (5), Yvan Muller (4) et Sébastien Loeb (3). Le classement au Championnat du Monde est le même, avec l’Argentin en tête devant les deux Alsaciens, respectivement à 39 et 74 points. Les jeux sont pourtant loin d’être faits, puisqu’il reste 275 points à prendre d’ici la fin de la saison ! La manche portugaise pourrait donc permettre de réduire ou, au contraire, d’accentuer les écarts.

Avec deux podiums, Ma Qing Hua attend encore sa première victoire 2015. Une telle performance permettrait au Chinois de se défaire de ses adversaires pour la quatrième place du classement général : Monteiro, Michelisz et Tarquini. Avant d’en découdre à Vila Real, ils sont groupés en quatre petits points.

En marquant à quatre reprises le score maximum de 95 points, Citroën occupe également la tête chez les Constructeurs. Les 193 unités d’avance assurent quoi qu’il arrive un été serein à l’équipe !

DEMANDEZ LE PROGRAMME

Jeudi après-midi, les pilotes envahiront déjà dans les rues de Vila Real pour une grande parade (14h40 – 16h00), qui sera suivie d’une séance d’autographes devant la mairie (16h15 – 16h45). Le lendemain, la première séance d’essais libres aura lieu de 11h45 à 12h15. Deux autres sessions sont programmées le samedi matin, à 9h10 et 12h00. Les qualifications débuteront à 15h15. En raison du risque de drapeaux rouges inhérents aux tracés urbains, la Q1 se déroulera sur 30 minutes, tandis que la Q2 est portée à 15 minutes. Dimanche, les courses seront séparées d’une longue pause, puisque les départs seront donnés à 11h15 et 17h15. Le Portugal est sur le fuseau horaire GMT+1, ce qui signifie qu’il est une heure plus tôt qu’en France.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less