Motorsport

Citroën fait carton plein aux qualifications

Lopez, comme une évidence

Recherche

Par Olivier Ferret

10 mai 2014 - 18:10
Citroën fait carton plein aux qualificati

 Pilote le plus rapide lors des trois séances d’essais libres, José-María López n’a laissé à personne le soin de décrocher la pole position du FIA WTCC sur le Slovakia Ring.
 L’équipe Citroën Total réalise un nouveau triplé en qualifications, avec les deuxième et troisièmes places de Sébastien Loeb et Yvan Muller.

Pour la première fois de la saison, un seul et même pilote monopolisait la première place des trois séances d’essais libres. Même s’il n’avait jamais couru sur le Slovakia Ring, José-María López s’imposait comme l’homme fort de ce début de meeting.

Ce samedi après-midi, le soleil était au zénith lorsque les concurrents entamaient les qualifications. Dans la première session, Yvan Muller et José-María López ne bouclaient qu’un tour rapide pour se positionner parmi les douze premiers. La tâche de Sébastien Loeb était plus ardue : le remplacement d’une biellette de suspension arrière le contraignait à reprendre la piste dans les dernières minutes pour assurer son passage en Q2. Sixième malgré un problème de pompe à essence, Seb restait encore dans la pitlane en début de Q2 pour que l’équipe puisse réparer.

Grâce au travail de ses mécaniciens, Seb décrochait sa place en Q3, tout comme ses camarades José-María López – meilleur temps de la séance – et Yvan Muller.

Premier pilote Citroën à s’élancer, l’Alsacien se savait hors du jeu dès le premier virage, lorsqu’il sortait un peu trop large. Sébastien Loeb, en revanche, réalisait un tour parfait en progressant sensiblement dans les courbes rapides du premier secteur. C’était sans compter sur José-María López, qui confirmait sa bonne forme en devenant le premier à passer sous la barre des 2’04’’. Avec plus de 3/10e de marge sur Sébastien Loeb, l’Argentin signait ainsi sa seconde pole position de la saison, après celle obtenue à Marrakech.

ILS ONT DIT

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing : « Depuis le début de la saison, nos pilotes démontrent l’homogénéité de leur niveau et l’équipe dans son ensemble est tirée vers le haut. D’une course à l’autre, c’est celui qui réalise le tour parfait qui s’adjuge la pole position. Ce week-end, Pechito est impressionnant, mais Seb a progressé régulièrement pour aller chercher sa place en première ligne. Cette fois, c’est Yvan qui a connu un peu moins de réussite, mais il n’en reste pas moins que nous réalisons un triplé ! »

José-María López : « Je ne connaissais pas ce circuit, mais il convient bien à mon style de pilotage. Je me suis bien senti dès les premiers tours et j’ai bien travaillé avec l’équipe pour faire progresser les réglages de ma Citroën C-Elysée WTCC. Même si j’avais fait les meilleurs temps des trois premières séances, je ne pouvais pas me relâcher, car je savais que Seb et Yvan s’amélioraient eux aussi. Merci à toute l’équipe, c’est toujours plus facile lorsqu’on me prépare une aussi bonne voiture. »

Sébastien Loeb : « Je suis vraiment heureux de cette position, je ne pensais pas pouvoir rivaliser avec José. Ces qualifications ont été difficiles nerveusement. En Q1, nous avons constaté un petit souci sur la suspension et les mécaniciens ont réparé juste à temps pour que je puisse faire un tour rapide. Mais à une centaine de mètres de la ligne d’arrivée, j’ai perdu la puissance à cause d’un problème de pompe à essence. J’ai réussi à rentrer aux stands et nous avons gagné quelques minutes lorsque la Q2 a été interrompue au drapeau rouge. Après avoir décroché ma place en Q3, l’équipe a encore eu du travail pour changer la biellette qui avait cassé en Q1. Au bout du compte, je dois m’estimer chanceux d’être à cette place ! »

Yvan Muller : « Mes chances de pole position se sont évanouies dans le premier virage. Je suis sorti trop large et j’ai su que c’est fini pour moi. J’ai ensuite conduit le mieux possible, mes chronos dans les deuxième et troisième secteurs sont d’ailleurs plutôt bons. Demain le départ de la course 1 sera très important : si mes équipiers ne font pas d’erreur, il me sera quasiment impossible de les dépasser. »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less