Motorsport

Citroën et Lopez repartent de Slovaquie avec une victoire en poche

Une victoire sur le fil

Recherche

Par Olivier Ferret

17 avril 2016 - 20:17
Citroën et Lopez repartent de Slovaquie

Indécise jusqu’au dernier virage, la course principale de FIA WTCC disputée sur le Slovakia Ring a été remportée par José María López. Le pilote Citroën Total s’impose comme l’homme fort du début de saison, malgré le lest de 80 kg infligé aux Citroën C-Elysée WTCC.

Comme hier pour les qualifications, c’est un temps radieux qui accueille les spectateurs sur le Slovakia Ring. Comme le veut désormais la réglementation, la grille de départ de la course d’ouverture est inversée pour les dix premiers des qualifications. José María López occupe la huitième position, tandis qu’Yvan Muller est dixième.

Au départ, c’est Mehdi Bennani qui crée la sensation en s’emparant de la tête grâce à un départ parfait depuis la première ligne ! Dans le peloton, José María López et Yvan Muller font également de bonnes opérations, puisqu’ils bouclent le premier tour aux cinquième et sixièmes positions.

Très vite, López tente de déborder Tarquini, mais Muller profite d’une sortie un peu large de Pechito pour prendre l’avantage ! Au sein du groupe de chasse, les deux Citroën C-Elysée WTCC restent roue dans roue jusqu’au septième tour, lorsque López trouve l’ouverture pour reprendre le dessus sur Muller.

À trois boucles de la fin, Tiago Monteiro parvient à s’emparer de la tête. Mehdi Bennani doit ensuite résister à Rob Huff jusqu’au drapeau à damiers.

Le dernier tour est également marqué par le retour en force de Norbert Michelisz, qui dépasse Yvan Muller avant de revenir au niveau de José María López. Le double Champion du Monde tient bon et il conserve la cinquième place, tandis que son équipier franchit la ligne d’arrivée en septième position.

Après une heure de pause, les mécaniciens peuvent préparer les voitures en vue de la course principale. À l’extinction des feux, Yvan Muller manque son envol depuis la pole position. À l’inverse, José María López bondit pour passer de la troisième à la première place. Touché par Nick Catsburg dans le premier virage, Yvan Muller se retrouve troisième.

Le quadruple Champion du Monde perd ensuite cinq places après un contact avec Rob Huff. Le début de course est décidément difficile pour le clan Citroën, puisque López doit céder la tête à Catsburg ! Malgré de fortes vibrations à l’arrière de sa voiture, Pechito tente de maintenir le contact tout en surveillant Tiago Monteiro.

Le rythme s’emballe à trois tours de l’arrivée, lorsque Catsburg se montre moins rapide. Les trois premiers se regroupent alors dans un mouchoir et Pechito prend la tête ! Toujours sous la menace de Monteiro, l’Argentin tient bon jusqu’à l’arrivée pour décrocher une seconde victoire consécutive en course principale. Après avoir chèrement défendu sa position dans le peloton, Yvan Muller prend la sixième place et les précieux points qui l’accompagnent.

Dès demain, l’équipe Citroën Total prendra la direction de Budapest. Le troisième rendez-vous du Championnat du Monde FIA WTCC se déroulera sur le Hungaroring les 23 et 24 avril.

ILS ONT DIT

Yves Matton (Directeur de Citroën Racing) : « À l’issue des deux courses où nous étions fortement pénalisés par rapport à nos concurrents, nous pouvons être satisfaits d’être au contact. L’équipe a particulièrement bien préparé ce rendez-vous, car nous savions que notre tâche serait encore plus difficile qu’au Paul Ricard. Les ingénieurs ont trouvé un bon compromis en matière de réglages, pour que nos voitures soient performantes sans être trop agressives pour l’usure des pneumatiques. Malheureusement, Yvan n’a pas été en mesure de profiter de sa pole position, mais Pechito s’est bien battu pour aller chercher une victoire qui était loin d’être acquise. Pour nous, la saison 2016 prendra un nouveau départ la semaine prochaine en Hongrie, lorsque nous serons à armes plus égales après un rééquilibrage des poids de compensation. »

José María López (Citroën C-Elysée WTCC n° 37) : « Je suis heureux d’avoir une Citroën aussi rapide, mais aussi très solide ! Le départ de la course principale était important. Mon envol a été parfait et j’ai pu prendre l’avantage. J’ai poussé pour me ménager un petit écart lors des deux premiers tours. Puis j’ai senti de grosses vibrations à l’arrière-gauche, il y avait quelque chose de cassé. Le bruit s’en est allé avant de revenir. Dans tous les virages à droite, je pensais que j’allais abandonner ! J’ai essayé de rester concentré et je demandais le nombre de tours restants à la radio. Nick semblait en difficultés à la fin, j’ai pu le passer mais c’est resté tendu jusqu’au bout. Je savoure d’autant plus cette victoire. »

Yvan Muller (Citroën C-Elysée WTCC n° 68) : « Ma première course a été plutôt bonne, avec un départ correct et une position finale satisfaisante compte tenu du lest et de ma retenue pour ne pas compromettre la suite de la journée. Nous avons choisi une mauvaise stratégie de départ pour la course principale. À partir de là, je n’avais plus rien à espérer car mes réglages n’étaient pas faits pour rouler dans le peloton. Le comportement de certains pilotes était à la limite de la correction, mais tout cela ne serait pas arrivé si j’avais pris un bon départ ! J’espère un meilleur week-end la semaine prochaine en Hongrie. »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less