Motorsport

Citroën en passe de réussir le doublé en Argentine

Meeke et Østberg aux deux premières places

Recherche

Par Olivier Ferret

26 avril 2015 - 02:31
Citroën en passe de réussir le doublé (...)

 Alors qu’il ne reste plus que deux spéciales à disputer avant l’arrivée du Rallye d’Argentine, les DS 3 WRC de Kris Meeke / Paul Nagle et Mads Østberg / Jonas Andersson occupent les deux premières places du classement général.
 La troisième DS 3 WRC engagée par le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team, avec Khalid Al Qassimi et Chris Patterson à son bord, pointent en septième position.

Les organisateurs avaient modifié l’itinéraire de cette deuxième étape du Rallye d’Argentine juste avant le départ. La très longue spéciale de San Marcos à Characato avait été réduite de 56 à 42 kilomètres en raison de routes impraticables après de très fortes pluies sur la région.

Même si la section la plus compliquée du parcours du jour était évitée, le reste du programme représentait un nouveau défi pour les équipages et les machines encore en course.

Dès les premiers kilomètres, Kris Meeke en faisait l’expérience avec un tout droit sans grande conséquence. Le Britannique s’appliquait ensuite à contrôler son avance. À mi-journée, Mads Østberg était à 32,6 secondes. Jari-Matti Latvala était troisième, à plus d’une minute.

Dans l’après-midi, le second run dans Capilla del Monte / San Marcos était annulé avant le départ des trois DS 3 WRC suite à la sortie de route d’Hayden Paddon. L’étape se terminait donc par les 42,5 kilomètres jusqu’à Characato. Les deux DS 3 WRC de Meeke et Østberg conservaient les commandes de l’épreuve avec le rythme adéquat. Le Britannique rentrait à l’assistance de fin de journée avec 38,6 secondes d’avance sur son équipier Mads Østberg. Jari-Matti Latvala, troisième, était pointé à plus d’une minute.

L’arrivée du Rallye d’Argentine sera jugée à Carlos Paz après deux passages dans El Condor – Copina, soit 32,64 kilomètres. Le podium est programmé vers 14h00.

ILS ONT DIT

Kris Meeke : « Il reste 32 kilomètres à parcourir demain, mais ils sont parmi les plus difficiles du Championnat du Monde ! Rien n’est encore fait. Dans El Condor, les routes sont aussi larges que la voiture, avec beaucoup de pierres et des paysages lunaires. Une longue journée se profile devant nous et je dois encore terminer le travail… »

Mads Østberg : « La matinée s’est bien passée, nous avons un bon rythme. Cet après-midi, avec une seule spéciale à disputer, nous avons surtout assuré pour ramener la DS 3 WRC en parfait état. Je reste concentré sur la deuxième place qui est très importante pour moi et pour le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team. On ne prend pas de risques. Il faut continuer comme ça jusqu’au bout pour apporter un bon résultat à l’équipe ! »

Khalid Al Qassimi : « Je suis parti sur un bon rythme ce matin, même si nous avons dû ralentir dans la première spéciale à cause de la poussière. J’ai été très prudent en traversant les gués. Le dernier chrono était particulièrement cassant avec des crevasses très marquées. J’ai essayé d’être le plus en ligne possible. J’ai vraiment assuré pour atteindre l’arrivée de cette journée. Je garde un œil sur Kris et Mads. Ils font du très bon travail devant ! »

FILM DU RALLYE

ES7 – Capilla del Monte – San Marcos 1 (23,10 km) – Avec seulement deux minutes d’écart entre chaque concurrent, les pilotes se plaignaient de la poussière. Kris Meeke partait en tête-à-queue en tout début de spéciale. Repartis en Rally2, Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen étaient les deux plus rapides. Quatrième temps pour Mads Østberg qui se rapprochait de Kris Meeke, toujours leader, tout en résistant à Jari-Matti Latvala.

ES8 – San Marcos – Characato 1 (42,50 km) – Andreas Mikkelsen signait le scratch devant Dani Sordo et Mads Østberg. Kris Meeke lâchait une vingtaine de secondes, mais conservait son avance sur Latvala. Khalid Al Qassimi restait en huitième position. Stéphane Lefebvre était contraint à l’abandon avec sa DS 3 R5 à cause d’un problème moteur.

ES9 – Capilla del Monte – San Marcos 2 (23,10 km) – Un accident impliquant Hayden Paddon entrainait l’annulation de la spéciale avant que les DS 3 WRC ne prennent le départ.

ES10 – San Marcos – Characato 2 (42,50 km) – Alors quatrième, Dani Sordo s’arrêtait. Andreas Mikkelsen était le plus rapide devant Jari-Matti Latvala avec Kris Meeke et Mads Østberg à seulement quelques secondes. Avant la dernière étape, les deux DS 3 WRC conservaient donc les commandes aux deux premières positions.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less