Motorsport

Citroën creuse encore l’écart après le Portugal

Mais sans victoire à Vila Real

Recherche

Par Olivier Ferret

26 juin 2016 - 23:32
Citroën creuse encore l'écart après (...)

Pour clôturer la saison européenne du FIA WTCC, les Citroën C-Elysée WTCC ont collectionné les places d’honneur dans les rues de Vila Real. Les deuxièmes positions d’Yvan Muller et Tom Chilton permettent à Citroën de creuser un peu plus l’écart en tête du Championnat du Monde Constructeurs. Deux fois cinquième, José María López conserve 101 points d’avance au classement des Pilotes.

Sous un soleil de plomb, les concurrents du FIA WTCC prenaient le départ de la course d’ouverture en milieu d’après-midi. Entre les rails, les premières centaines de mètres étaient décisives.

Bien parti depuis la deuxième ligne, Tom Chilton s’emparait de la deuxième place au volant de la Citroën C-Elysée WTCC de l’équipe SLR. De même, José María López gagnait une position pour se positionner au cinquième rang, juste derrière Mehdi Bennani. Quant à Yvan Muller, il restait neuvième.

Tout au long des treize tours, les dépassements au sein du peloton se comptaient sur les doigts d’une main et les Citroën franchissaient la ligne d’arrivée avec des positions inchangées. Grâce à Chilton et Bennani, Citroën marquait quarante points – sur un maximum possible de quarante-trois – au Championnat du Monde des Constructeurs.

Après une courte pause, la course principale clôturait le meeting portugais. Placé en première ligne, Yvan Muller prenait un bon départ, mais pas suffisamment pour griller la politesse à Tiago Monteiro au premier freinage. José María López restait cinquième derrière Michelisz et Huff.

Roues dans roues, les cinq premiers se détachaient du reste du peloton, sans être en mesure de s’attaquer. Yvan restait à l’affût de la moindre erreur du leader, mais la hiérarchie n’évoluait pas et la Citroën C-Elysée WTCC n°68 terminait deuxième à moins d’une seconde du vainqueur. Après s’être laissé décrocher à mi-course, Pechito López marquait à nouveau les points de la cinquième place.

À l’issue de ce septième week-end de la saison, Citroën augmente de dix points son avance au Championnat du Monde des Constructeurs. Chez les Pilotes, José María López reste solide leader. Désormais, son plus proche rival est Tiago Monteiro, qui accuse 101 unités de retard.

La prochaine manche du Championnat du Monde FIA WTCC se déroulera sur les terres de Pechito. Les 6 et 7 août, les hostilités reprendront sur le circuit de Termas de Río Hondo (Argentine).

ILS ONT DIT

Yves Matton (Directeur de Citroën Racing) : « Nous sommes satisfaits de quitter Vila Real en ayant augmenté notre avance en tête du Championnat du Monde. Je trouve seulement regrettable que les circuits urbains visités par le WTCC soient dénués de zones propices aux dépassements. Cela rend les courses peu passionnantes pour les (télé)spectateurs. Concernant nos pilotes, Yvan a réalisé un week-end très solide sur un circuit qui nécessite beaucoup d’engagement. Cela le place dans une bonne dynamique avant d’attaquer les manches outre-mer. Pour Pechito, le résultat global du week-end était compromis dès la Q3. Compte tenu de ses positions de départ, il a pris autant de points que possible. Bravo également à Tom Chilton. Depuis le Nürburgring, il a sensiblement progressé et il peut maintenant exploiter son potentiel, ainsi que celui de la voiture. Sa contribution au bilan positif de Citroën ce week-end est précieuse. »

Yvan Muller : « Globalement, les courses étaient terminées après le premier virage. Tiago Monteiro a pris un bon départ dans la course principale et je n’ai pas été en mesure de l’attaquer. Ensuite, je suis resté dans son pare-chocs jusqu’au bout, car c’était mon rôle de maintenir la pression. Mais doubler une voiture qui évolue à la même vitesse sur ce circuit est tout simplement impossible. Bravo à Tiago pour sa victoire, il la mérite et je pense qu’il a vécu un grand moment devant son public. Sur le plan comptable, je ne peux m’empêcher de regretter le barème de points, qui donne autant d’importance à la course à grille inversée. Ce n’est pas de nature à encourager la performance. »

José María López : « J’ai commis plusieurs petites erreurs au cours du week-end. Je n’ai pas réussi à trouver mon niveau de confiance habituel avec la voiture. Il faut toutefois souligner le côté positif. Malgré des positions de départ délicates, j’ai fait deux courses prudentes pour décrocher ces deux cinquièmes places. Au cumul, je ne marque qu’un point de moins qu’Yvan. Je ne trouve pas cela très juste, car il a été bien meilleur que moi en qualifications. Mais le système est ainsi fait et il n’y a guère que Tiago, parmi mes adversaires, qui marque plus que moi ici… Mes 101 points d’avance me rendent serein. Les années passées, j’étais loin d’avoir creusé le même écart à même époque ! Nous allons maintenant préparer la manche argentine. Ce sera évidemment un rendez-vous à part pour moi et pour toute l’équipe. »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less