Motorsport

Citroën Racing mène le sprint finlandais

Après la deuxième étape

Recherche

Par

29 juillet 2011 - 21:43
Citroën Racing mène le sprint finlandais

Au terme d’une étape très disputée, Sébastien Loeb et Daniel Elena restent en tête du Rallye de Finlande. Ils devancent de 1’’6 leurs équipiers Sébastien Ogier et Julien Ingrassia.

La très longue dernière journée promet un final épique entre les deux pilotes du Citroën Total World Rally Team et le Finlandais Jari-Matti Latvala, tous décidés à remporter l’un des rallyes les plus emblématiques du Championnat du Monde des Rallyes FIA.

Sans surprise, le sprint lancé hier s’est poursuivi durant cette longue journée. En près de quatorze heures, les équipages ont parcouru 671,72 kilomètres entre Jyväskylä et Lahti, dont 134,60 chronométrés.

Partis ce matin avec 2’’8 d’avance sur Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, Sébastien Loeb et Daniel Elena devaient ouvrir la route durant les huit spéciales du jour. Sur les portions humides, en particulier dans Evo (ES5), les septuples Champions du Monde trouvaient des conditions favorables qui leur permettaient de résister… En revanche, dès que les routes se révélaient plus sèches, ils devaient balayer la trajectoire.

« Ce n’est pas aussi pénalisant que sur d’autres épreuves mais on perd forcément du temps », expliquait Sébastien Loeb. « La preuve est faite par les temps de Mikko Hirvonen. En partant loin derrière, il profite d’un meilleur revêtement et aligne les temps scratches. »

Suivant le rythme de son équipier durant toute la journée, Sébastien Ogier prenait l’avantage à l’arrivée de Hyväneula 2 (ES9), qu’il avalait à 129 km/h de moyenne.

À l’image du dénouement de la première journée, la dernière spéciale donnait une chance aux leaders de redistribuer les cartes. Sébastien Loeb recevait une pénalité de 10 secondes en pointant délibérément avec une minute de retard au départ de Mynnilä (ES11). Parti derrière lui, Sébastien Ogier décidait de perdre 13’’4 pour terminer au deuxième rang à 1’’5 de Sébastien Loeb. Jari-Matti Latvala se plaçait ensuite au troisième rang à 2’’6.

« Nous avons tenté quelque chose pour essayer de faire douter nos concurrents », résumait Sébastien Loeb. « Ça n’a pas marché… mais cela ne nous met pas dans une situation plus délicate. Il reste une longue étape à disputer. Depuis le départ, nous parvenons à rouler sur le même rythme que nos rivaux tout en ouvrant la route. Je crains juste que le balayage ne soit plus important demain sur des spéciales très sèches. »

« Tout est encore à faire », soulignait à son tour Sébastien Ogier. « Depuis hier, la position de départ n’a pas une énorme influence sur les performances. Personne n’a réussi à se détacher. Mais, demain, nous nous attendons à des conditions plus difficiles. Il va falloir attaquer à bloc. Tout le monde connait ces spéciales. Ce sera très disputé et Jari-Matti Latvala a, selon moi, la meilleure position. »

La dernière journée du Rallye de Finlande débutera dès 7h00 demain matin. Onze épreuves spéciales
(140,05 kilomètres chronométrés) sont au programme. Les deux pilotes Citroën auront l’objectif d’infliger une sixième défaite aux Finlandais en 38 éditions du Rallye de Finlande en Championnat du Monde des Rallyes.

keyboard_arrow_right

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less