Motorsport

Citroën : Meeke et Ostberg mènent après 6 spéciales

Rallye d’Argentine

Recherche

Par Olivier Ferret

25 avril 2015 - 01:07
Citroën : Meeke et Ostberg mènent (...)

 Auteurs des trois meilleurs temps, Kris Meeke et Paul Nagle occupent la première place du classement général du Rallye d’Argentine avec leur DS 3 WRC.
 Leurs équipiers du Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team, Mads Østberg et Jonas Andersson, suivent au deuxième rang après la plus longue étape de l’épreuve.
 Pour leur première apparition avec la DS 3 WRC cette saison, Khalid Al Qassimi et Chris Patterson sont en huitième position.

Le shakedown ayant été disputé mercredi après-midi, la journée de jeudi était en grande partie consacrée à un parcours routier jusqu’à San Luis pour une première spéciale tracée en ville. L’exercice permettait aux équipages du Citroën Total World Rally Team de lancer leur rallye avant de longues étapes…

Ce matin, les 51,99 kilomètres d’Agua de Oro – Ascochinga étaient attendus pour établir une première hiérarchie. Mais les difficultés de l’itinéraire décimaient le peloton du WRC. Sébastien Ogier abandonnait, Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville cédaient du terrain. Dans ces conditions, Kris Meeke signait le meilleur temps et s’emparait de la première place, avec Mads Østberg au quatrième rang.

Ralenti par une crevaison dans l’ES3, le Britannique voyait son avance se réduire, tandis que Mads Østberg s’installait en troisième position.

Après trente minutes d’assistance, Kris Meeke reprenait sa marche en avant. Particulièrement performant dans la longue spéciale, il augmentait l’écart sur Jari-Matti Latvala, deuxième, et Mads Østberg, qui confortait sa troisième place.

Encore le plus rapide dans Villa Bustos / Tanti 2, Kris Meeke bouclait la première étape, la plus longue du rallye, avec plus d’une minute d’avance sur Mads Østberg. Le Norvégien profitait du dernier chrono du jour pour passer au deuxième rang devant Jari-Matti Latvala.

Demain, quatre épreuves spéciales sont au programme de la deuxième étape pour un total de 131,2 kilomètres chronométrés. Ouverture du Parc Fermé à 6h20, assistances à Carlos Paz à 12h31 et 18h57. L’ordre de départ reste le même qu’aujourd’hui.

ILS ONT DIT

Kris Meeke : « Nous savions que ce serait une journée excessivement difficile, même les pilotes les plus expérimentés ont eu des problèmes. De notre côté, nous avons profité d’une DS 3 WRC parfaite. Même si c’était très cassant, je me sentais bien dans la voiture et les temps étaient bons. Je me suis concentré sur mon propre pilotage. Pour le moment, tout fonctionne bien, alors il n’y a pas de raison de changer quoi que ce soit ! »

Mads Østberg : « Nous suivons le plan établi avant le départ. L’objectif est de rouler à notre rythme, sans prendre de risques. Être en deuxième position après cette difficile première étape est encourageant pour la suite, surtout avec nos équipiers devant nous. Il faudra continuer demain. »

Khalid Al Qassimi : « C’était très cassant. J’ai préféré être prudent dans la première boucle pour trouver mes marques. J’ai essayé d’augmenter un peu plus le rythme par la suite. Cet après-midi, j’ai opté pour des pneumatiques tendres. C’était plus difficile sur les vingt derniers kilomètres, mais ça faisait partie de notre stratégie. »

Stéphane Lefebvre : « Nous avons dû rouler dans la poussière des concurrents partis devant nous. Cet après-midi, nous avons cassé un amortisseur dans la longue spéciale sur des routes extrêmement cassantes. Je corrige beaucoup mes notes entre les deux passages. Il faut vraiment de l’expérience sur ce type de terrain pour être à l’aise. Nous avons vu beaucoup d’équipages arrêtés sur le bord de la route tout au long de la journée, c’est donc positif d’être toujours en course. »

FILM DU RALLYE

ES1 – Super Especial Merlo – San Luis (2,68 km) – Au milieu d’une longue liaison de 470 kilomètres, une super-spéciale de 2,68 kilomètres lançait le rallye dans la province de San Luis. Sébastien Ogier se plaçait en tête devant Kris Meeke. Mads Østberg terminait avec le huitième temps à moins de deux secondes.

ES2 – Agua de Oro / Ascochinga 1 (51,99 km) – Sébastien Ogier s’arrêtait dans la dernière portion de cette très longue spéciale. Neuville et Mikkelsen crevaient. Malgré un problème de frein à main, Kris Meeke signait le scratch avec plus de trente secondes d’avance sur Dani Sordo. Le pilote de la DS 3 WRC s’emparait de la première place du rallye. Mads Østberg se plaçait au quatrième rang.

ES3 – Villa Bustos / Tanti 1 (19,71 km) – Ralenti par une crevaison à l’arrière droit, Kris Meeke cédait 18,6 secondes à Jari-Matti Latvala. Deuxième temps pour Mads Østberg qui montait sur le podium provisoire. Khalid Al Qassimi entrait dans le top 10.

ES4 – Agua de Oro / Ascochinga 1 (51,99 km) – Après un passage par l’assistance, les équipages retrouvaient des routes très cassantes. Kris Meeke était à nouveau le plus rapide dans cette longue spéciale devant Jari-Matti Latvala et Mads Østberg. Khalid Al Qassimi progressait au huitième rang. Ott Tänak arrachait une roue.

ES5 – Villa Bustos / Tanti 1 (19,71 km) – Troisième meilleur temps en cinq spéciales pour Kris Meeke. Avec un problème de transmission, Jari-Matti Latvala était repoussé à 53’’1 du leader, tandis que Mads Østberg s’approchait de la deuxième position. Septième temps pour Khalid Al Qassimi.

ES6 – Super Especial Fernet Branca (6,04 km) – Scratch pour Dani Sordo devant Mads Østberg qui s’installait au deuxième rang en prenant l’avantage sur Jari-Matti Latvala. L’avance de Kris Meeke passait à plus d’une minute. Khalid Al Qassimi bouclait la journée au huitième rang. Dans la classe RC2, Stéphane Lefebvre rentrait à Carlos Paz en quatrième position avec la DS 3 R5.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less