Motorsport

Citroën : Il faut maintenant convertir ces performances en victoires

United colors of Citroën à Marrakech

Recherche

Par Olivier Ferret

18 avril 2015 - 19:14
Citroën : Il faut maintenant convertir

Les Citroën C-Elysée WTCC ont réalisé un triplé lors des qualifications disputées sur le Circuit Moulay El Hassan de Marrakech.

 Devant un public tout acquis à sa cause, le Marocain Mehdi Bennani s’est intercalé entre deux des pilotes officiels de l’équipe Citroën Total : l’Argentin José María López et le Chinois Ma Qing Hua.

 Yvan Muller et Sébastien Loeb viseront plutôt un bon résultat dans la course 2, puisqu’ils occuperont respectivement les première et troisième positions sur la grille de départ.

Meilleur temps à l’issue de chacune des trois séances d’essais libres, José María López s’affirmait comme le favori pour la pole position. Les qualifications débutaient par la Q1, rallongée à 30 minutes comme sur tous les circuits urbains du championnat. Les quatre Citroën C-Elysée WTCC se portaient en tête, avec Ma Qing Hua devant Yvan Muller, José María López et Sébastien Loeb. Onzième sur la voiture engagée par le Sébastien Loeb Racing, Mehdi Bennani gagnait de justesse son accession en Q2.

Cette première étape franchie, les ambitions des pilotes Citroën divergeaient. Contraint de reculer de cinq places sur la grille de la course 1 après une pénalité reçue en Argentine, Yvan Muller reportait ses espoirs sur la seconde manche. Le quadruple Champion du Monde visait entre la huitième et la dixième place, afin de partir en bonne place grâce à la grille inversée. Réalisant le chrono fixé par ses ingénieurs, Yvan atteignait son objectif avec le dixième temps ! Malgré ses efforts, Sébastien Loeb ne pouvait faire mieux que huitième et il ne parvenait donc pas à passer en Q3. Auteur d’un tour en 1’43’’393 – soit 3/10e de mieux que le record de l’an passé – Pechito López devançait Hugo Valente, Ma Qing Hua, Mehdi Bennani et Tom Chilton.

Galvanisé devant son public, Mehdi Bennani ne craquait pas sous la pression ! Il réalisait une performance que Ma Qing Hua ne parvenait pas à battre. Hugo Valente étant parti à la faute, seul José María López pouvait devancer le Marocain. Faisant écho à ses performances depuis le début du week-end, le pilote de la C-Elysée n°37 arrachait sa cinquième pole position consécutive en FIA WTCC !

ILS ONT DIT

José María López : « Sur ce circuit, chaque tour est compliqué. Par rapport à l’an passé, il y a quelques détails qui ont changé, comme des piles de pneus qui ont été remplacées par des murs dans les chicanes. J’étais en confiance après la Q2, car j’avais réalisé un très bon tour après que nous ayons trouvé les réglages parfaits. Mais pour décrocher la pole position, il fallait refaire aussi bien en Q3 ! C’est un week-end parfait jusqu’ici, j’espère qu’il en sera de même demain. »

Ma Qing Hua : « Pour ma première participation sur ce circuit, j’ai été surpris par le revêtement très bosselé. J’ai beaucoup travaillé à partir des données de l’an passé et j’ai progressé au fil des séances. Ce tracé est vraiment spécial, il n’a rien à voir avec les autres circuits urbains. Mon tour de Q3 n’était pas terrible, j’avais de petits problèmes de freins. Ce triplé est un superbe résultat pour Citroën »

Sébastien Loeb : « J’avais un très bon feeling lors des essais libres, mais je ne l’ai pas retrouvé en qualifications. Je ne suis donc pas vraiment satisfait de ma 8e place, même si je partirai 6e après les pénalités des uns et des autres. Nous allons travailler pour tenter de comprendre ce qui s’est passé. »

Yvan Muller : « Avec ma pénalité reçue à Termas, je devais adapter mon approche des qualifications. Sur un circuit où les écarts sont aussi serrés, jouer la dixième place est presque plus compliqué que d’aller chercher la pole position. L’équipe m’a donné un chrono cible, je l’ai réalisé et nous avons enfin eu un peu de réussite en héritant de la dixième place. J’espère donc ouvrir mon compteur de victoires demain. »

Mehdi Bennani : « Je suis vraiment heureux de ce résultat. Toute l’équipe Sébastien Loeb Racing a beaucoup travaillé pour m’offrir la meilleure voiture. Il s’agissait de ma toute première Q3, pour ma deuxième course avec la Citroën. J’ai essayé de faire abstraction de la pression et de faire un bon tour. J’espère revivre ces sensations tout au long de la saison ! »

Yves Matton : « Tous nos pilotes se sont mis en évidence depuis le début du week-end. Mention spéciale à Pechito, qui réalise un sans-faute en poursuivant une série de pole positions entamée à Shanghai l’an passé. Yvan a lui aussi une belle carte à jouer en course 2, il tient l’occasion de reprendre des points au championnat. Bravo également à Mehdi Bennani, qui a fait bon usage de sa Citroën C-Elysée WTCC. Il faut maintenant convertir ces performances en victoires ! »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less