Motorsport

Citroën : Des enseignements intéressants en ce samedi

"Nous avons pu faire une journée d’apprentissage"

Recherche

Par Olivier Ferret

21 janvier 2017 - 17:48
Citroën : Des enseignements intéressants

De Gap à Monaco, la troisième journée du Rallye Monte-Carlo a permis aux équipages Citroën Racing de poursuivre leur progression. Au volant de leurs C3 WRC, Stéphane Lefebvre et Kris Meeke restent en lice pour ouvrir le compteur de Citroën Total Abu Dhabi WRT au Championnat du Monde 2017. Craig Breen occupe quant à lui la quatrième position du général !

- L’avant-dernière étape se composait de cinq spéciales : deux passages dans Lardier et Valenca – Oze et La Bâtie Montsaléon – Faye, puis un passage dans Bayons – Bréziers. Après une ultime assistance à Gap, les voitures prenaient la route de Monaco.

- Les conditions étaient extrêmement variées, avec des routes enneigées, verglacées, boueuses, humides ou sèches ! Chez Citroën, les quatre types de pneumatiques Michelin disponibles sur ce rallye étaient utilisés au cours de la journée.

- Évoluant en Rally2, les équipages des Citroën C3 WRC avaient pour objectif d’approfondir leur connaissance de la voiture dans ces conditions si particulières. Toutefois, le début de journée s’avérait compliqué, avec une crevaison (ES9) et un problème de direction assistée (ES10) pour Stéphane Lefebvre / Gabin Moreau, et une panne d’allumage (ES10) pour Kris Meeke / Paul Nagle.

- Les spéciales suivantes se déroulaient sans encombre et l’équipe Citroën Total Abu Dhabi WRT pouvait tester différents réglages avec une progression sensible. Ainsi, Kris Meeke signait le troisième temps de l’ES13.

- Gagnant une position en fin de journée, Stéphane Lefebvre passait en onzième position. Le Français est donc aux portes des points avant la dernière étape.

- Malgré des conditions moins favorables à leur voiture de génération précédente, Craig Breen et Scott Martin se faisaient à nouveau remarquer ! Après un chassé-croisé haletant avec Dani Sordo, l’équipage s’emparait de la cinquième place. Avec les problèmes du leader Thierry Neuville, il gagnait un rang supplémentaire pour passer quatrième !

- Demain, l’ultime étape du Rallye Monte-Carlo se déroulera dans l’arrière-pays niçois. Quatre spéciales, pour un total de 53 km, emmèneront les concurrents à l’assaut du mythique col de Turini.

YVES MATTON, DIRECTEUR DE CITROËN RACING

« Nous avons préservé l’essentiel, avec nos trois équipages toujours en course. Sur les C3 WRC, Kris Meeke et Stéphane Lefebvre ont testé différents réglages et les enseignements semblent intéressants. La voiture n’en est qu’au début de son exploitation et les kilomètres parcourus nous permettent d’approfondir nos connaissances, aussi bien en vue des prochains rallyes que du Monte-Carlo 2018. Craig Breen a quant à lui poursuivi sa très belle course, en se montrant constant et performant sur tous les terrains. Le voir au pied du podium confirme sa montée en puissance, constatée tout au long de la saison dernière. »

KRIS MEEKE

« De retour en course, nous avons pu faire une journée d’apprentissage. Nous avons eu quelques difficultés à nous mettre en confiance et à trouver le bon rythme dans ces conditions. La dernière spéciale était plus sèche et nous nous sommes montrés performants. Après avoir emmagasiné beaucoup d’informations, nous avons du travail pour analyser tout cela et progresser. Je suis content de pouvoir disputer la dernière journée, le col de Turini est toujours un grand moment de la saison. »

STÉPHANE LEFEBVRE

« Cette journée a été compliquée, notamment sur la neige où je n’ai jamais réussi à me mettre en confiance. J’avais le sentiment d’être en permanence à la limite de la faute. J’aurais aimé faire un meilleur temps dans l’ES13, mais j’ai calé en début de spéciale et cela m’a coûté quelques secondes. Nous évoluerons sur un terrain plus connu demain, j’espère des conditions météo clémentes ! »

CRAIG BREEN

« C’était une journée incroyable pour nous. Nous avons pu faire de bons chronos sur la neige, avant de subir la loi des WRC 2017 sur asphalte. Puis nous sommes remontés jusqu’à la quatrième place : c’est à la fois surprenant et fantastique ! Bravo à l’équipe, qui travaille dur, ainsi qu’à mes ouvreurs qui ont fait un excellent travail. Maintenant, tous à Monaco ! »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less