Motorsport

Cinq podiums et le titre WTCC Teams Trophy pour le Sébastien Loeb Racing

Carton plein à Vila Real !

Recherche

Par Olivier Ferret

29 juin 2016 - 16:27
Cinq podiums et le titre WTCC Teams (...)

Dernière épreuve européenne du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, la manche portugaise, disputée sur le très exigeant circuit urbain de Vila Real, a permis au Sébastien Loeb Racing d’asseoir sa domination en WTCC Trophy, en s’assurant dès la mi-saison le titre Teams. Mais également de sublimer cette prestation par un sixième podium au classement général. Comme en Hongrie et en Allemagne, cet honneur revient à Tom Chilton, qui confirme sa volonté de défendre ses chances face à Mehdi Bennani, qu’il talonne aux avant-postes du trophée des indépendants. A l’aube de la trêve estivale, le Marocain reste par ailleurs un sérieux prétendant au podium général du WTCC, tandis que Grégoire Demoustier joue une nouvelle fois dans le groupe de tête du WTCC Teams Trophy, où la structure de Sébastien Loeb et Dominique Heintz a désormais atteint son objectif, dès sa deuxième saison au firmament du Touring Car mondial !

« Ce soir, je suis super heureux pour le Sébastien Loeb Racing qui remporte le WTCC Teams Trophy », confie Tom Chilton (Citroën C-Elysée n°3). « Je suis également ravi, à titre personnel, car grâce à un très bon départ en Course d’ouverture, j’ai pu me hisser en 2e position d’entrée. Je pense que j’étais plus rapide que Coronel, mais c’est très difficile de dépasser ici, et cela reste une très bonne opération au championnat. Malheureusement, il m’a ensuite fallu sauter sur les freins au départ de la Course principale pour éviter un éventuel accrochage lorsque j’ai vu une Lada toucher la voiture de Mehdi. Je me suis souvenu du crash de Monteiro, l’an passé, et je ne voulais pas que cela se produise pour moi. Avec deux Top-3 en WTCC Trophy et un podium au général, on peut parler d’un très bon week-end. Je vais maintenant profiter de quelques vacances avant l’Argentine, mais je ne vais pas cesser l’entraînement pour autant. Comme ma voiture, je suis un peu trop lourd, et je veux être à 200% pour la dernière ligne droite ! »

« Remporter un septième succès en WTCC Trophy, soit la moitié des courses depuis le début de saison, plus un autre podium, c’est un meeting réussi », souligne Mehdi Bennani (Citroën C-Elysée n°25). « L’an passé, Vila Real n’avait pas été le tracé sur lequel nous nous étions montrés les plus compétitifs. Mais à force de travail, individuel et en équipe, nous avons prouvé que nous étions réactifs. Je me suis senti à l’aise à bord de ma Citroën dès les premiers essais libres. Ce n’était pas gagné pour autant, car avec le poids et la chaleur qui a régné ce week-end, les pneus ont été mis à rude épreuve et cela s’est bien senti à la fin des deux courses. Je cède aujourd’hui ma place sur le podium provisoire du championnat, mais lorsque nous profiterons enfin d’un meilleur équilibrage du poids de compensation, je compte me battre pour y revenir. Félicitations à l’équipe pour son titre, elle mérite amplement, car ce n’est qu’une structure indépendante, mais elle travaille comme les officielles, contre lesquelles nous pouvons nous battre. C’est ça le Sébastien Loeb Racing ! »

Le film du week-end :

Mehdi Bennani et Tom Chilton signent des performances solides en qualifications, se hissant tous deux en Q2 qu’ils concluent aux 7e et 8e rangs, assurant le doublé du Sébastien Loeb Racing en WTCC Trophy. Ces positions leur valent de s’élancer en première ligne de la Course d’ouverture grâce au système de grille inversée. Grégoire Demoustier se positionne pour sa part sur la 8e ligne des deux manches.

Course 1. Troisième sur la grille, Tom profite de sa position sur la piste et, grâce à son excellent envol, prend la trajectoire intérieure au premier freinage pour se hisser en seconde position, au détriment de la Lada officielle de Catsburg. Mehdi ne se laisse pas non plus piéger et pointe aux portes du Top-3 à l’issue du premier tour. Sur une piste aussi étroite et entre les rails, il est plus difficile de se frayer un chemin dans le peloton et Grégoire doit céder une position.

L’erreur étant par ailleurs proscrite pour s’assurer d’être au départ de la Course principale, le classement ne subit aucune évolution, et malgré la pression exercée sur le leader, Chilton rejoint l’arrivée au 2e rang, également son classement en WTCC Trophy. Bennani, 4e sous le damier, monte quant à lui sur la troisième marche du podium des indépendants, tandis que Demoustier met de l’animation en trouvant l’ouverture sur la Honda de Nagy, pour le gain de la 16e place, aux deux-tiers de l’épreuve.

Course 2. Positionnés sur la grille en fonction de leur classement en qualifications, Mehdi Bennani (7e) et Tom Chilton (8e) sont victimes du tumulte du premier tour et rétrogradent respectivement aux 8e et 10e places. Grégoire Demoustier, au contraire, réalise un bel envol qui le voit progresser dans la hiérarchie. 14e après un tour, il est 13e au terme du second, puis arrache la 12e place dans le troisième.

Aux avant-postes, malgré la pression exercée devant eux, les opportunités de dépasser sont limitées et les positions se figent une nouvelle fois. L’essentiel est néanmoins assuré pour l’écurie de Soultz-sous-Forêts qui décroche un septième doublé en WTCC Trophy grâce au Marocain et au Britannique. Leur équipier Français ne démérite pas non plus, terminant au pied du podium des indépendants, à moins de cinq secondes de la troisième marche.

Le Sébastien Loeb Racing, d’ores et déjà investi du statut de lauréat du WTCC Teams Trophy, va désormais profiter d’un break estival d’un mois, avant de retrouver les grilles de départs du WTCC, les 6 et 7 août, en Argentine, sur l’autódromo Termas de Río Hondo.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less