Motorsport

Chez Toyota, Kris Meeke est plus serein

La Yaris WRC le rassure également

Recherche

Par www.wrc.com

29 janvier 2019 - 15:09
Chez Toyota, Kris Meeke est plus (...)

Kris Meeke estime que ses deux saisons difficiles chez Citroën l’ont aidé à être rapidement en confiance au volant de la Toyota Yaris WRC au Rallye Monte-Carlo.

La semaine dernière, Kris Meeke a lancé sa saison tout en effectuant ses débuts chez Toyota Gazoo Racing. Pour son premier départ avec le constructeur japonais, le Britannique a qualifié son week-end de « fantastique ».

Pour son retour en WRC après plus de huit mois d’absence, il perdait d’abord du temps pour changer des roues en début d’épreuve avant de rallier l’arrivée au sixième rang. Malgré cela, il s’offrait le meilleur temps au shakedown, le deuxième meilleur temps sur quatre spéciales ainsi que les cinq points de la Wolf Power Stage dimanche midi.

D’après Kris Meeke, une grande partie de ce résultat est dû à ses difficultés au volant de la Citroën C3 WRC jusqu’à ce qu’il soit débarqué de l’équipe en mai dernier.

« Je me suis adapté à la voiture plus vite que je ne le pensais », a-t-il confié. « Je pense que c’est dû à mes difficultés ces deux dernières années. Il y a bien eu des rallyes où j’ai pris du plaisir et été performant, mais j’étais tout le temps à la limite. Cette semaine, j’ai tout de suite été dans le rythme comme on a pu le voir au shakedown. J’avais passé les neuf derniers mois loin de tout cela, donc c’est agréable de savoir que j’ai toujours le modjo. »

Kris Meeke en a profité pour louer les qualités de la Toyota Yaris WRC, faisant un parallèle avec l’ancien modèle engagé par Citroën et avec lequel il a remporté trois manches en Championnat du Monde.

« Les ingrédients me semblent bons », expliquait-il. « C’est l’une des voitures qui me procure le plus de sensations, un peu comme la DS 3 WRC de 2016. C’est excitant, car je me suis immédiatement senti en confiance à son volant et cela s’est confirmé dans les conditions piégeuses. J’espère que cela ira encore mieux à l’avenir. Dans tous les cas, je suis très content. Le résultat n’est pas au rendez-vous, mais je rentre chez moi en sachant que les performances sont bel et bien présentes. »

WRC

expand_less