Capito : Aucun rallye n’est simple

"Ces gars vont vraiment à fond"

Recherche

Par www.wrc.com

27 août 2014 - 16:20
Capito : Aucun rallye n'est (...)

Jost Capito estime que les événements qui ont marqué l’ADAC Rallye Deutschland ont servi de piqûre de rappel quant au caractère imprévisible du WRC.

Les pilotes Volkswagen, Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala [en photo ci-dessus] étaient les favoris de l’épreuve à domicile de leur constructeur. Pourtant tous deux sont partis à la faute sur l’asphalte allemand, alors qu’ils occupaient la tête de la course.

Volkswagen aurait pu s’assurer à domicile de son sacre au championnat Constructeurs, mais c’est dans la déception que s’est terminé le rallye. Non seulement le titre est reporté, mais le double abandon d’Ogier et de Latvala a également mis brutalement un terme à la série de 12 victoires consécutives décrochées par l’équipe.

Capito estime que le résultat du Rallye Deutschland démontre qu’il ne faut jamais rien considérer comme acquis en WRC.

« Aucun rallye n’est simple. Celui-ci est très compliqué. Il peut se passer beaucoup de choses, et pas uniquement pour nous, » a-t-il déclaré à WRC.com. « Aucun des pilotes véritablement rapides n’a disputé tout le rallye, shakedown inclus, sans commettre une seule faute. »

« Cela démontre à quel point le niveau est élevé. Ces gars vont vraiment à fond, or dans ces conditions et dans ce type de compétition, les erreurs arrivent. Certains ont plus de chance que d’autres. Apparemment, nous ne sommes pas très chanceux sur notre épreuve maison. »

Latvala a abandonné durant la dernière étape du Rallye Deutschland, alors qu’il bénéficiait de plus de 50 secondes d’avance. Une victoire aurait permis au Finlandais de fortement réduire son retard de 44 points sur Ogier en tête du championnat Pilotes.

Capito craint qu’un abandon à ce moment de la course puisse affecter Latvala lorsqu’il abordera la prochaine manche du Championnat du Monde des Rallyes FIA, le Coates Hire Rally Australia (11-14 octobre).

« Je crois que ça va faire beaucoup de mal à Jari-Matti. Nous devons discuter. Je crois qu’il va devoir beaucoup travailler avec Christoph Treier [son préparateur mental] avant l’Australie, » a indiqué Capito. « Mais je crois qu’il peut y arriver. Ca n’est pas la première fois qu’il est dans cette position et il s’en est déjà sorti auparavant. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos