Motorsport

CRS Racing prêt pour les 24 Heures du Mans...

Très satisfait de la manière dont s’est déroulée la journée test

Recherche

Par

28 avril 2011 - 14:44
CRS Racing prêt pour les 24 Heures (...)

Le CRS Racing se déclare fin prêt pour les prochaines 24 Heures du Mans. La Ferrari 430GT que piloteront en juin prochain Pierre Ehret, Shaun Lynn et Roger Wills a obtenu le sixième chrono de la catégorie GTE Am en 4’07"955. Alors que Pierre Ehret était dispensé des 10 tours de qualification en raison de ses précédentes participations aux 24 Heures, dont plusieurs podiums en GT2, Shaun Lynn et Roger Wills, des habitués des courses historiques, devaient s’acquitter de cette obligation, même s’ils avaient déjà eu l’occasion de tourner sur le grand circuit du Mans lors d’épreuves classiques.

Le matin, Andrew Kirkaldy, le Team Principal du CRS Racing, prit lui-même le volant afin de vérifier que tout était correct à bord et pour bien régler la voiture. Shaun Lynn et Roger Wills s’appliquèrent ensuite à boucler leurs dix tours qualificatifs, sans le moindre problème, et avec une confiance de plus en plus grande dans la voiture qu’ils avaient déjà précédemment pilotée lors des 12 Heures de Sebring.

Shaun Lynn : "Je suis très satisfait de la manière dont s’est déroulée la journée. Courir avec une voiture historique, c’est totalement différent ici, aussi nous avons vraiment dû tout recommencer à zéro et réapprendre le circuit par la base. Avec les vitesses de passage en courbe plus élevées et les zones de freinage beaucoup plus courtes, combinées au fait que le circuit est très long, cela prend du temps à s’habituer. J’ai réussi à améliorer mes chronos à chaque tour et il y a encore beaucoup à faire. Si vous nous laissiez ici un jour de plus, alors vous verriez nos chronos continuer à descendre."

Roger Wills : "Monter à bord de la Ferrari et dévaler la ligne droite des Hunaudières pour la première fois, c’est quelque chose que je n’oublierai pas. J’ai mis pratiquement toute la journée à m’en remettre. C’est un circuit particulier. Le but ce matin était de faire nos dix tours mais cet après-midi nous avons fait de longs runs, ainsi on peut vraiment s’habituer à la voiture et tomber les chronos. Sans l’ombre d’un doute, c’est un rêve de gamin qui se réalise."

Prochaine étape pour le CRS Racing : les 1000 Km de Spa, dans moins de deux semaines.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less