Motorsport

Buemi heureux d’avoir étendu son programme avec Toyota

« 100% de plaisir ! »

Recherche

Par Olivier Ferret

26 février 2013 - 14:07
Buemi heureux d’avoir étendu son (...)

Après son expérience lors des 24 Heures du Mans 2012, Sébastien Buemi retrouve l’équipe TOYOTA Racing. Cette année, il partagera à nouveau le volant de l’une des deux TS030 HYBRID avec Anthony Davidson et Stéphane Sarrazin.

Après plusieurs mois loin du TOYOTA Racing, comment se passe ce retour en endurance ?

« Cela fait très plaisir de retrouver l’équipe et la voiture. Tout se passe à merveille et en seulement deux séances d’essais, j’ai pu vraiment rouler sur de longues distances. Ce travail, notamment sur les tests, est très productif. En plus, l’ambiance est excellente ! »

Les 24 Heures du Mans et le WEC, deux vrais défis…

« En marge du Mans, qui est une épreuve assez spéciale, le WEC est aussi un bel objectif à atteindre. C’est un beau programme et les épreuves sont disputées, je pense que ce sera très intéressant. L’équipe a gagné des courses en 2012 mais nous voulons en gagner d’autres cette année ! »

A deux mois du début de saison quelle est l’ambiance au sein de l’équipe ?

« J’ai trouvé du changement au niveau de l’équipe mais un changement très bénéfique. Elle devient beaucoup plus unie, ce qui va exactement dans la bonne direction pour atteindre nos objectifs. Nous devons encore travailler pour être encore plus performants et aujourd’hui, l’ambiance s’y prête totalement. L’année dernière, nous étions partis d’une page blanche, ou presque, et il n’y a aucune comparaison à faire avec cette année où les conditions sont bien plus favorables. Mais il faut continuer à travailler, ne rien lâcher. »

La nouvelle version de la TS030 HYBRID vous a t-elle impressionnée ?

« Il est évident que la voiture a évolué depuis Le Mans, il y a huit mois. Mais ce qui est difficile à analyser c’est la progression réalisée par rapport à la concurrence. Donc même en restant confiant car il faut l’être, il est préférable d’être tempéré pour ne pas être déçu, au cas où le résultat ne serait pas à la hauteur des attentes. En disant cela, bien sûr, je pense au Mans. Donc, il faut travailler au maximum. Nous sommes satisfaits de l’évolution de la voiture, c’est certain, mais cela sera t-il suffisant pour être au top ? La question reste posée. Je crois que nous devons rester concentrés sur notre objectif et ne pas nous exciter inutilement. Les courses d’endurance ne sont jamais faciles et tout peut arriver. »

Deux voitures, cela signifie six pilotes, comment cela se passe t-il entre vous ?

« Je suis le plus jeune mais cela ne pose aucun problème. J’apprends beaucoup de mes équipiers qui ont une réelle expérience de cette discipline. Chacun a son tempérament mais quand nous devons travailler tous ensemble, cela se passe très bien ! »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less