Motorsport

Benoît Morand : Il y a une belle carte à jouer !

Sa Morgan LMP2 n’a pas quitté le haut du tableau

Recherche

Par

27 mars 2013 - 19:06
Benoît Morand : Il y a une belle (...)

La Suisse n’a pas de circuit mais le pays n’est pas le moins actif en sport automobile, et plus particulièrement en Endurance. Le Rebellion Racing porte les couleurs helvétiques en Championnat du Monde d’Endurance. Du côté de l’European Le Mans Series, Race Performance et Morand Racing sont présents dans la catégorie reine. Après une année sabbatique, Benoît Morand est de retour aux affaires en alignant une Morgan LMP2 motorisée par Judd. Franck Mailleux, Natacha Gachnang et Karim Ajlani se partagent le baquet de la Morgan LMP2 #43 aux Essais Officiels ELMS. En complément à son engagement sur la scène européenne, une participation aux 24 Heures du Mans est toujours d’actualité sachant que le Morand Racing est en tête de liste sur les suppléants. Pour sa première sortie officielle, la Morgan LMP2 du team suisse ne passe inaperçue du fait de sa très belle robe bleue.

Benoît Morand fait le point sur ces essais officiels à quelques semaines du coup d’envoi de la saison à Silverstone : « Tout se passe pour le mieux et nous suivons le programme établi par l’équipe. Le package Morgan-Judd est bon, ce qui nous met en confiance pour la suite. Les pilotes prennent leurs marques avec l’auto. La première journée s’est bien déroulée où les pilotes ont pu être très actifs en piste. »

L’arrivée de Franck Mailleux au sein du team est forcément un plus pour le team suisse : « L’objectif est que Franck reste à nos côtés toute la saison. Nous connaissions sa pointe de vitesse et il n’a pas mis longtemps à se mettre dans le bon rythme. Sur la saison, l’équipage Mailleux/Gachnang peut faire mal. Judd a énormément travaillé durant l’intersaison. La collaboration se passe très bien et nous sommes convaincus que nous avons le bon package. »

Outre le programme européen, les 24 Heures du Mans sont toujours en préparation : « Nous faisons comme si nous étions pris. Tout est fait dans ce sens même si la décision ne nous appartient pas. Ce serait pour nous une belle reconnaissance que d’être au départ. On devrait en savoir plus assez rapidement. Si nous avons la chance d’être sélectionné, nous serons prêts. Pour le troisième pilote, il faudra choisir la bonne option entre plusieurs aspects, qu’ils soient humains et financiers. Il ne faut toutefois pas oublier qu’il y a un championnat à disputer avec une belle carte à jouer. »

Le choix de la Morgan LMP2 s’est vite imposé pour Benoît Morand qui a choisi d’y greffer le moteur Judd : « Cela fait un bon moment que je voulais travailler avec Jacques (Nicolet). Nous avions le choix quant à la motorisation. Le Judd s’est vite imposé car le soutien du motoriste est bon. C’est important pour une petite équipe comme la notre. »

Depuis le début des Essais Officiels, la Morgan LMP2 du Morand Racing n’a pas quitté le haut du tableau. On ne souhaite de mal à personne quant à un éventuel forfait aux 24 Heures du Mans, mais la présence du Morand Racing dans la Sarthe ferait plaisir à voir.

Propos recueillis par Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less