Motorsport

Benito Guerra, vainqueur surprise de la Race of Champions !

Le Mexicain a battu Loïc Duval en finale !

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 janvier 2019 - 22:45

Au lendemain de la Coupe des Nations, remportée par Tom Kristensen et Johan Kristoffersson pour le compte de la Team Nordic, se dispute la Course des Champions. Parmi les présélections menant à la Race of Champions, l’un des finalistes de la Nations Cup doit obtenir son sésame pour participer à la grande compétition, il s’agit de Mick Schumacher.

Il y parvient en se débarrassant de Memo Rojas, tandis que du côté des gamers, Enzo Bonito bat James Baldwin. Avant ça, Abraham Calderon avait disposé d’Andy Priaulx, tandis que Loïc Duval avait battu Helio Castroneves dans la plus importante des luttes se déroulant avant les phases de poules.

Phase de poules

Loïc Duval a très bien entamé ses duels en battant le pilote de Formule E, Lucas Di Grassi, tandis que Johan Kristoffersson battait Josef Newgarden. Dans le groupe B, Patricio O’Ward surprend en battant le champion en titre de la RoC, David Coulthard. De son côté, Kristensen bat Calderon.

Kristensen se montrera intouchable face à Coulthard et O’Ward pour aller décrocher la qualification après un sans faute. De son côté, O’Ward s’incline face à Coulthard mais gagne face à Calderon, l’Ecossais gagnant lui aussi face à Calderon.

Cela ne suffit pas à Coulthard qui laisse O’Ward se qualifier pour les quarts de finale avec Kristensen. Dans le groupe B, Kristoffersson et Duval s’assurent un passage en quarts, éliminant Newgarden et Di Grassi.

La première surprise du groupe C est la défaite de Sebastian Vettel face à Benito Guerra ! L’ancien pilote privé de WRC bat le quadruple champion du monde de F1 et finaliste de la Nations Cup. Le même Guerra sera battu ensuite par Mick Schumacher.

Dans le groupe D, on assiste à une autre surprise de la part d’Enzo Bonito. Le pilote de Esport F1 et de l’eROC bat le pilote d’IndyCar Ryan Hunter-Reay, après avoir battu Di Grassi la veille en Nations Cup ! Hunter-Reay se fait battre sèchement par Pierre Gasly dans la foulée. Le Fraçais est ensuite battu par Esteban Gutierrez.

Le duel le plus attendu du groupe C est celui opposant Mick Schumacher à Sebastian Vettel, et c’est Schumacher qui s’impose ! Tout un symbole, c’est la dernière recrue de la Ferrari Driver Academy qui bat le pilote de la Scuderia !

Pierre Gasly bat ensuite Enzo Bonito dans le groupe D et se qualifie pour les quarts de finale ! Dans le groupe C, Daniel Suarez sort de la piste et se fait éliminer par Benito Guerra, qui accompagne Schumacher à l’étape suivante et élimine surtout Vettel ! Schumacher est le seul du groupe C à avoir remporté ses trois duels.

Pour terminer le groupe D, Gutierrez bat le pauvre Hunter-Reay qui n’aura pas réussi ses duels. Avant même le duel entre l’américain et Gasly, on sait que le Français sera qualifié aux côtés de Gutierrez. Le résultat du dernier duel changera juste la position de l’un et de l’autre dans le groupe.

La grande information de ces phases de poules est donc l’élimination de Sebastian Vettel qui, pour la première fois depuis qu’il participe à la Race of Champions, rentrera sans aucun titre, que ce soit dans la Nations Cup ou la Course des Champions elle-même.

Les quarts de finales sont donc connus : Kristensen affrontera Duval, Kristoffersson affrontera O’Ward, Schumacher affrontera Gutierrez et

Quarts de finale

Dans le premier duel, Kristensen se fait éliminer par Loïc Duval ! Le Français accède aux demi-finales. Deuxième quart et deuxième surprise, puisque Patricio O’Ward élimine Johan Kristoffersson, pourtant au volant d’une voiture de rallycross, dont le Suédois est double champion du monde en titre !

Très impressionnant depuis le début du week-end, Mick Schumacher s’incline face à Esteban Gutierrez qui file en demi-finales. Enfin, le dernier quart de finale est disputé entre Benito Guerra et Pierre Gasly, et c’est le Mexicain qui s’impose, éliminant le futur pilote Red Bull !

De grosses surprises ont eu lieu dans ces quarts de finale avec les éliminations de Kristensen et Kristoffersson, vainqueurs de la Nations Cup hier, mais aussi de Mick Schumacher et Pierre Gasly. En demi-finales, on retrouvera trois Mexicains et un Français : O’Ward, Gutierrez, Guerra et Duval.

Le tirage est effectué et Duval rencontre la sensation du jour, Patricio O’Ward, tandis que Gutierrez et Guerra s’affrontent dans l’autre match. Il y aura un Mexicain au moins en finale à domicile !

Demi-finales

Les Mexicains ont donc la possibilité de disputer une finale 100 % mexicaine dans le Foro Sol, avec trois de leurs représentants sur quatre pilotes, le dernier étant le Français Loïc Duval !

Dans la première demi-finale, ce dernier est opposé à l’un des pilotes les plus prometteurs de l’IndyCar, Patricio O’Ward. Au terme d’un duel serré, c’est le Français qui s’impose et bat le tombeur de Kristoffersson pour deux dixièmes, au grand désarroi du public !

Dans la deuxième demi-finale, Guerra fait un très bon premier tour et pointe avec 2,5 secondes d’avance sur Gutierrez à mi-parcours, ce qui lui suffit pour en terminer en tête et battre le pilote d’essais Mercedes !

C’est donc une finale franco-mexicaine qui va avoir lieu pour élire le champion des champions entre deux outsiders : Loïc Duval et Benito Guerra. C’est encore plus vrai pour le dernier, qui n’a pas couru en championnat du monde des rallyes depuis plusieurs années !

Finale

La finale entre Loïc Duval et Benito Guerra se dispute en deux manches gagnantes. La première se déroule dans les Ford Fiesta RX Lite, et c’est le Mexicain qui s’impose, assez nettement face au Français.

La deuxième manche, disputée dans les barquettes Vuhl, ne laissent pas d’espoir à Duval qui s’incline de nouveau. C’est donc Benito Guerra qui remporte, contre toute attente, le titre de champion des champions, et l’édition 2019 de la Race of Champions, disputée chez lui au Mexique !

Après avoir battu Vettel et Suarez en phases de poules, Guerra a triomphé de Pierre Gasly en quarts de finale pour ensuite battre Esteban Gutierrez en demi-finales, et un autre français en la personne de Loïc Duval, finaliste de la Race of Champions.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less