Motorsport

Bataille sur tous les fronts aux 1000 kms de Spa‐Francorchamps

Audi et Peugeot prêts à se disputer la victoire

Recherche

Par Olivier Ferret

28 avril 2011 - 18:51
Bataille sur tous les fronts aux (...)

Après la première manche Le Mans Series au Castellet, l’intensité de cette saison 2011 va monter d’un cran avec la deuxième course, les 1000 km de Spa-Francorchamps, du 5 au 7 mai. Près de soixante voitures seront présentes sur la grille de départ de la classique belge, et le duel entre Audi et Peugeot, à six semaines des 24 Heures du Mans, promet une belle bataille pour la victoire dans la catégorie reine.

LM P1 : Audi et Peugeot prêts à se disputer la victoire

En raison de la nouvelle réglementation voulue par l’ACO, la majeure partie du plateau de cette saison 2011 est renouvelé. Ainsi, plusieurs voitures font leurs débuts en compétition cette saison, et notamment à l’occasion des 1000 km de Spa-Francorchamps. C’est le cas de l’Audi R18, nouvelle arme de la firme d’Ingolstadt, bien décidée à briller pour cette première course, qui plus est à six semaines des 24 Heures du Mans. Si la voiture qui succède à la R15 TDI Plus a déjà beaucoup roulé en essais, elle prendra son premier départ en compétition sur le circuit ardennais. Les trois R18 engagées par Audi seront opposées aux trois nouvelles Peugeot 908, qui seront également en quête de victoire face à l’armada allemande, pour leur deuxième course.

La catégorie LM P1 sera très fournie puisque seront également présentes la Pescarolo-Judd du Team Pescarolo, qui s’est imposée en ouverture de saison au Castellet et qui souhaite montrer que sa monture peut rivaliser dans la catégorie. La Peugeot 908 HDi FAP d’ORECA, qui a remporté les dernières 12 Heures de Sebring, devrait également être dans le coup, ainsi que les deux Lola-Toyota de Rebellion Racing, qui bénéficient d’une nouvelle aérodynamique. D’autres outsiders souhaiteront tirer leur épingle du jeu, comme les deux Oak Pescarolo-Judd d’OAK Racing, la Lola-Judd de Guess Racing, la Zytek Hybrid de Mik Corse, la Zytek 09SC de Quifel-ASM Team et l’Oreca Hybrid de Hope Racing.

LM P2 : les Oreca-Nissan en favorites

Après avoir remporté les 6 Heures du Castellet, Greaves Motorsport et sa Zytek Z11SN-Nissan auront à coeur de rééditer leur performance varoise. Mais la tâche sera rude face aux trois Oreca 03 à moteur Nissan, qui se sont distinguées à plusieurs reprises en haut de la feuille des temps ces dernières semaines. A ce titre, TDS Racing, Boutsen Energy Racing et Signatech Nissan seront attendus. Mais Strakka Racing et RML, avec leur HPD ARX-01d, ou encore Pecom Racing (Lola-Judd) et OAK Racing (Oak Pescarolo-Judd) pourraient tirer leur épingle du jeu.

LM GTE Pro : BMW face à Porsche et Ferrari

Le duel très disputé entre Porsche et Ferrari, qui met aux prises les nouvelles Porsche 997 GT3 RSR et Ferrari F458 Italia, sera agrémenté de l’arrivée des Lotus Evora et, surtout, des BMW M3. Fortes de l’apport officiel de BMW Motorsport, les voitures de la firme bavaroise devraient être de redoutables rivales face aux Ferrari F458 Italia d’ AF Corse, Hankook Team Farnbacher, Luxury Racing et JMW Motorsport – vainqueur des 6 Heures du Castellet –, et aux Porsche 997 GT3 RSR de Team Felbermayr-Proton, IMSA Performance Matmut et Prospeed Compétition. A côté de ces candidats, l’Aston Martin Vantage de Jota et les deux Lotus Evora de Jetalliance auront fort à faire.

LM GTE Am : Felbermayr-Proton peut doubler la mise

Comme en LM GTE Pro, la catégorie LM GTE Am sera marquée par le duel entre Ferrari et Porsche. Six Ferrari F430 – dont deux par AF Corse et deux par CRS Racing – seront alignées au départ des 1000 km de Spa-Francorchamps, contre trois Porsche 997 GT3 RSR. Vainqueur au Castellet, le Team Felbarmayr-Proton souhaitera poursuivre sur sa lancée malgré l’afflux de rivaux, puisque l’on retrouvera également la Corvette C6-ZR1 de Larbre Compétition et l’Aston Martin Vantage de Gulf AMR Middle East.

LM GTE Am : Felbermayr-Proton peut doubler la mise

Comme en LM GTE Pro, la catégorie LM GTE Am sera marquée par le duel entre Ferrari et Porsche. Six Ferrari F430 – dont deux par AF Corse et deux par CRS Racing – seront alignées au départ des 1000 km de Spa-Francorchamps, contre trois Porsche 997 GT3 RSR. Vainqueur au Castellet, le Team Felbarmayr-Proton souhaitera poursuivre sur sa lancée malgré l’afflux de rivaux, puisque l’on retrouvera également la Corvette C6-ZR1 de Larbre Compétition et l’Aston Martin Vantage de Gulf AMR Middle East.

Cinq vainqueurs potentiels en Formula Le Mans

En Formula Le Mans, les engagés devraient se livrer une bataille de tous les instants. La compétitivité affichée par les FLM-Oreca 09 de Hope Racing, JMB Racing, Genoa Racing, Neil Garner Motorsport et Pegasus Racing promettent un suspense haletant en Belgique.
Pegasus Racing, vainqueur au Castellet, pourrait doubler la mise mais les rivaux dans la catégorie, à commencer par Genoa Racing, qui a fait part à plusieurs reprises de sa vélocité, ne s’avouent pas vaincus.

Programme du week-end

En plus des 1000 km de Spa-Francorchamps, d’autres disciplines se produiront du 5 au 7 mai sur le circuit ardennais. Après la Formula 3 Euro Series au Castellet, le championnat allemand, l’ATS Formula 3 Cup, roulera dans le cadre du meeting Le Mans Series. Deux courses s’y dérouleront, tout comme en Speed Series et en Radical Masters. Au total, les spectateurs présents vendredi et samedi dans les tribunes de Spa-Francorchamps pourront assister à onze heures de course.

A noter que la course des 1000 km de Spa-Francorchamps aura lieu le samedi 7 mai, de 14h05 à 10h05. Les premières séances d’essais libres se dérouleront jeudi 5 mars, de 12h20 à 13h20, puis de 16h55 à 17h55. Le vendredi, la troisième séance aura lieu de 11h50 à 12h50, avant les qualifications, de 15h50 à 16h40.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less