Motorsport

Bakou, Qualifs : Charles Leclerc indétrônable

Le Monégasque n’a signé que des poles en qualifs

Recherche

Par Camille Komaël

23 juin 2017 - 15:46
Bakou, Qualifs : Charles Leclerc (...)

Charles Leclerc a eu la lourde tristesse de perdre son père il y a quelques jours, mais aujourd’hui à Bakou, le Monégasque n’avait rien perdu de sa vitesse. C’est bien simple : depuis qu’il a débuté en F2 il y a quatre courses il n’y a signé que des poles positions en qualifications.

Pourtant, la séance n’avait pas commencé sous les meilleurs auspices pour Charles Leclerc, qui avait calé dans l’allée des stands en attendant le feu vert, tout comme Matsushita et De Vries. Dans ces premiers instants où quasiment chaque pilote améliorait le chrono de son prédécesseur en piste, la première place a très souvent changé de mains. Mais un premier drapeau rouge a interrompu la séance quand Luca Ghiotto a tapé le mur au virage 15. L’Italien devra s’élancer dernier demain.

La séance a repris brièvement, avant d’être de nouveau stoppée à cause de débris sur la piste. On croyait la séance belle et bien repartie jusqu’au drapeau à damiers, mais Nicholas Latifi a touché les barrières au virage 8, y laissant son aileron avant. Une fois les débris évacués, le feu vert a été donné pour le sprint final.

Avec son nouvel aileron avant, Latifi est d’abord le plus rapide dans le premier secteur, mais Charles Leclerc met tout le monde d’accord dans deux autres secteurs, s’adjugeant la pole provisoire sept dixièmes devant le Canadien. Le fait que la séance a dû être interrompue à trois reprises alors que les pilotes étaient dans un tour lancé, ou sur le point d’en effectuer un, commence à se faire sentir : beaucoup de pilotes se plaignent de la dégradation de leurs pneus.

A quatre minutes de la fin, Matsushita réussit à se hisser en première place, mais la joie du Japonais est de course durée, car Charles Leclerc passe la ligne peu après et reprend son bien, pour 5 dixièmes. Le Monégasque empoche donc les quatre points de la pole et partira demain de la meilleure position possible pour défendre sa place de leader au championnat.

Derrière le pilote PREMA, on retrouve Matsushita et Latifi, ensuite suivis par De Vries, le seul autre pilotes dans la même seconde que le poleman. Artem Markelov est cinquième devant Fuoco, Cecotto Jr et Canamasas. Principal concurrent de Leclerc pour le titre, Oliver Rowland ne partira que neuvième, devant Visoiu.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less