Motorsport

Bahrain, Libres 3 : Une Audi en chasse une autre

Audi se place avant les qualifs

Recherche

Par

28 septembre 2012 - 12:10
Bahrain, Libres 3 : Une Audi en (...)

Le ciel était toujours aussi bleu sur Sakhir lorsque les concurrents du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA se sont élancés pour la troisième et dernière séance d’essais libres des 6 Heures de Bahreïn d’une durée d’une heure. Un drapeau rouge a interrompu la session pendant quelques minutes pour dégager la piste après que la Lola-Nissan n°29 de Gulf Racing Middle East est restée coincée sur le circuit.

Un troisième larron pointe en haut de la feuille des temps pour la troisième séance : après la TS030 n°7 de Toyota Racing et l’Audi R18 e-tron quattro n°1, c’est cette fois l’Audi R18 e-tron quattro n°2 qui s’est montrée la plus véloce grâce à Allan McNish, qui a bouclé un tour en 1’47’’639. Un meilleur chrono un peu plus rapide que lors de la première séance, mais un peu moins rapide que lors de la deuxième. Il devance son équipier André Lotterer sur la voiture n°1 d’un peu plus de trois dixièmes et la Toyota de Nicolas Lapierre d’un peu plus de sept dixièmes.

Danny Watts n’a pu réaliser le meilleur temps ce matin, Strakka Racing ayant décidé de laisser la HPD-Honda n°21 au garage et de ne pas disputer la séance. C’est donc Neel Jani, dans la Lola-Toyota n°12 de Rebellion Racing, qui s’est chargé de boucler le tour le plus rapide en 1’48’’779, soit à moins de quatre dixièmes de la Toyota. Karun Chandhok et la HPD-Honda n°22 de JRM se sont intercalés entre les deux Lola-Toyota de Rebellion Racing, la voiture n°13 d’Andrea Belicchi terminant troisième.

L’écurie OAK Racing est décidément en forme puisqu’elle a monopolisé la première place de la catégorie LMP2 au cours des trois séances d’essais libres, la Morgan-Nissan n°24 d’Olivier Pla, avec un chrono de 1’53’’249, ayant remplacé ce matin la voiture sœur n°35 au sommet. On retrouve la HPD-Honda n°44 de Starworks Motorsports, qui a toujours figuré dans le trio de tête, en deuxième position grâce à Stéphane Sarrazin et la Lola-Lotus n°32 de James Rossiter en troisième position.

Comme hier soir lors de la séance nocturne, la Vantage V8 n°97 d’Aston Martin Racing s’est hissée en tête de la catégorie LMGTE Pro avec un chrono de 2’01’’401 réalisé par Stefan Mücke, Richard Lietz et la Porsche n°77 de Team Felbermayr-Proton n’ayant pu égaler le temps du pilote allemand, tout comme Giancarlo Fisichella dans la Ferrari n°51 d’AF Corse.

La catégorie LMGTE Am est à l’image de la catégorie LMP1 avec un troisième leader en trois séances : Fernando Rees et la Corvette n°50 de Larbre Compétition, vainqueur des dernières 24 Heures du Mans dans la catégorie, ont signé un chrono de 2’04’’624. Rui Aguas et la Ferrari n°61 d’AF Corse-Waltrip échouent à... 21 millièmes, tandis que Paolo Ruberti et la Porsche n°88 de Team Felbermayr-Proton suit un peu plus loin.

Place maintenant aux séances qualificatives qui débuteront à 16 heures (heure locale) pour les LMGTE Pro et Am et dureront 20 minutes. Après une pause de dix minutes, ce sera au tour des LMP1 et LMP2 d’attaquer un maximum pour tenter de décrocher la pole. Ils auront 20 minutes aussi, de 16 h 30 à 16 h 50.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less