Motorsport

Autriche, Course 1 : Nasr domine et s’impose

Deux rookies sur le podium !

Recherche

Par Camille Komaël

21 juin 2014 - 16:40
Autriche, Course 1 : Nasr domine et (...)

C’est la toute première course de l’histoire du GP2 en Autriche et c’est avec 18 °C dans l’air et sur une piste qui atteint les 32 °C que les pilotes s’élancent sans encombre pour le tour de chauffe. Entre ceux qui ont choisi de partir en pneus tendres et ceux qui préfèrent débuter en mediums, les pilotes n’ont pas tous adopté la même stratégie.

A l’extinction des feux, Felipe Nasr bondit de sa troisième place sur la grille et s’infiltre entre Palmer et Cecotto Jr pour s’emparer du commandement de la course. A l’inverse, Marciello loupe son envol et chute au classement. Derrière, Markelov escalade l’Arden de Negrao.

Evans et Vandoorne s’engagent dans une belle bataille, et le Belge prend le dessus. En un clin d’œil, Cecotto perd deux places quand Coletti et Palmer le doublent coup sur coup. Vandoorne se fait à présent menaçant dans les rétroviseurs du Vénézuélien. Marciello cherche quant à lui à rattraper son retard et dépasse Arthur Pic au premier virage, avant de s’attaquer à Rossi.

Au septième tour, Pic est le premier pilote du top 10 à effectuer son arrêt aux stands, mais cela ne se passe pas bien avec la fixation de la roue avant gauche et il perd beaucoup de temps. Après 10 tours en pneus tendres, Vandoorne s’arrête pour changer de pneus. Cecotto Jr se fait lui de plus en plus pressant derrière Palmer, mais ne trouve pas l’ouverture.

Jolyon Palmer finit par s’arrêter aux stands et ressort derrière Stoffel Vandoorne : le Britannique a par conséquent perdu du temps en restant plus longtemps en piste. Quaife-Hobbs reçoit un avertissement pour avoir dépassé les limites de la piste. Parmi les pilotes qui ne se sont pas encore arrêtés, Ellinas est sixième et parvient à contenir Richelmi et Abt derrière lui.

Tour 20, Mi-course

Vandoorne voit sa progression ralentie quand il arrive sur les pilotes plus lents qui ne se sont pas encore arrêtés aux stands, comme Simon Trummer. Quand Vandoorne parvient à dépasser le Suisse, Palmer s’infiltre également et met la pression au jeune pilote ART. Marciello trouve quant à lui l’ouverture un tour plus tard.

Stoffel Vandoorne fond à présent sur Daly, toujours avec Palmer dans ses échappements. Palmer se porte à la hauteur de Vandoorne, qui choisit la ligne intérieure au deuxième virage et passe Daly ! Palmer tente d’en profiter également et double l’Américain en jouant des coudes : Daly n’est pas content.

Cecotto Jr, alors troisième, s’arrête aux stands pour passer en pneus tendres à l’entame du treizième tour. Il ressort derrière le trio Vandoorne-Palmer-Marciello, mais devant Rossi. Le pilote Caterham essaie de dépasser Cecotto, sans succès. Mitch Evans ressort des stands devant eux, mais Cecotto porte une attaque : Mitch Evans bloque ses pneus et sort trop large. Du coup, Cecotto Jr et Rossi passent.

A 10 tours du but, Nasr et Coletti, les deux leaders, s’arrêtent enfin aux stands. Felipe Nasr garde la tête de la course, mais Coletti sort de justesse devant Vandoorne : le Belge saisit vite sa chance et le dépasse au deuxième virage. Dans le même temps, Marciello a dépassé Palmer au premier virage. Un tour plus tard, l’Italien refait la même manœuvre au même endroit et double son coéquipier Coletti !

A 6 tours du but, la bagarre entre Rossi et Evans pour la septième position tourne à l’avantage du Néo-Zélandais, qui parvient à passer l’Américain. Devant, Nasr signe le meilleur tour en course et prend le large par rapport à Vandoorne, qui voit les deux Racing Engineering se rapprocher dangereusement.

Le drapeau à damiers est agité et c’est Felipe Nasr qui remporte cette course, la deuxième de sa carrière en GP2. Il conforte ainsi sa deuxième place au championnat pilote. Sur le podium, deux rookies l’accompagnent : Stoffel Vandoorne, deuxième, et Raffaele Marciello, troisième, qui signe non seulement son premier podium, mais marque aussi ses premiers points en GP2.

Suivent Coletti, Palmer, Cecotto Jr, Evans et Rossi. Ce dernier partira en pole position demain. Deux autres rookies terminent dans les points : Izawa est neuvième devant Arthur Pic.

A noter qu’Ellinas a reçu un drive through pour avoir forcé Coletti à passer en dehors de la piste après le virage 2. Les commissaires lui ont donné une pénalité de 20 secondes : il termine la course vingt-troisième.

PosPiloteEquipeTemps
1. Felipe Nasr Carlin 40 tours - 52m32.096
2. Stoffel Vandoorne ART Grand Prix + 3.874
3. Raffaele Marciello Racing Engineering + 4.573
4. Stefano Coletti Racing Engineering + 7.210
5. Jolyon Palmer DAMS + 8.902
6. Johnny Cecotto Jr Trident Racing + 10.319
7. Mitch Evans RT RUSSIAN TIME + 14.924
8. Alexander Rossi EQ8 Caterham Racing + 20.994
9. Takuya Izawa ART Grand Prix + 28.182
10. Arthur Pic Campos Racing + 30.170
11. Rio Haryanto EQ8 Caterham Racing + 31.941
12. Rene Binder Arden International + 36.021
13. Julian Leal Carlin + 36.210
14. Stéphane Richelmi DAMS + 39.181
15. Sergio Canamasas Trident Racing + 47.308
16. André Negrão Arden International + 48.070
17. Daniel Abt Hilmer Motorsport + 48.758
18. Conor Daly Venezuela GP Lazarus + 49.656
19. Tio Ellinas MP Motorsport + 56.369
20. Daniel De Jong MP Motorsport + 59.859
21. Simon Trummer Rapax + 1:03.480
22. Artem Markelov RT RUSSIAN TIME + 1:09.877
23. Nathanaël Berthon Venezuela GP Lazarus + 1:16.111
24. Adrian Quaife-Hobbs Rapax + 2 tours
25. Facu Regalia Hilmer Motorsport DNF
26. Kimiya Sato Campos Racing DNF

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less