Motorsport

Audi signe une victoire record au Mans

Premier exploit au Mans avec un turbo à géométrie variable TGV

Recherche

Par Franck D.

13 juin 2010 - 20:20
Audi signe une victoire record au (...)

Pour la neuvième fois, Audi a remporté les légendaires 24 Heures du Mans, égalisant ainsi le palmarès de Ferrari dans la grande classique d’endurance. Seul Porsche a remporté un nombre de victoires encore plus important.

Pour la 78eme édition des 24 Heures, l’efficience et la fiabilité ont de nouveau constitué des facteurs décisifs. Ces qualités figurent parmi les points forts de la marque Audi qui est réputée pour développer des voitures hautement efficientes. Les trois R15 TDI d’Audi Sport Team Joest ont couru toute la course sans rencontrer le moindre problème technique et ont occupé les trois premières places à l’issue de l’édition la plus rapide de l’histoire des 24 Heures du Mans. Après 2000, 2002 et 2004, Audi a une nouvelle fois signé un triplé triomphal au Mans.

“Chacun chez Audi peut être fier de cet exploit historique. La fiabilité, l’efficience et le développement durable sont des notions particulièrement importantes aujourd’hui pour un constructeur automobile. Et ce sont exactement les domaines où nous avons démontré notre expertise ce week-end, a commenté le président d’Audi, Rupert Stadler, qui a assisté sur place à une course captivante. “Ce fut une des éditions les plus passionnantes de l’histoire du Mans, un combat sans merci. Ce triplé est le quatrième d’Audi et sans doute le plus marquant au terme de la bataille la plus acharnée dans l’histoire de notre marque. J’exprime mes remerciements et mon profond respect à tous les membres de l’équipe qui ont réalisé un exploit avec une énergie incroyable et en signant un sans faute. Peugeot a été un adversaire formidable qui nous a contraints à tout donner. Nous lui exprimons pour cela tout notre respect.”

“Après avoir fini troisième l’an dernier, notre but avoué était de ramener le trophée du Mans à Ingolstadt et Neckarsulm, et nous avons réussi à le faire de façon impressionnante,” a déclaré le dirigeant d’Audi Motorsport, le Dr. Wolfgang Ullrich. “Je suis incroyablement fier de cette équipe que je remercie sincèrement ainsi que tous ceux qui ont contribué à ce résultat.”

Le neuvième succès – au total – de la marque au Mans a également été rendu possible par une technologie qu’Audi Sport développe en toute confidentialité depuis trois ans en compétition : le moteur V10 TDI de l’Audi R15 TDI, d’une puissance d’environ 440 kW, possède un turbocompresseur doté d’un turbo à géométrie variable (TGV).

Les turbos TGV sont courants sur les moteurs Audi TDI de série. Leur utilisation au Mans aide les ingénieurs Audi à développer cette technologie pour des moteurs suralimentés plus petits et plus efficients qui seront utilisés dans le futur.“Au Mans, nous devons composer avec des températures de plus de 1 000 degrés centigrades qui n’ont pas été rencontrées par les moteurs de production jusqu’à présent, explique Ulrich Baretzky, directeur du département Développement Moteur chez Audi Sport. “En réduisant leur taille, les moteurs de série rejoindront des températures comparables. Cela fait de TGV un autre exemple significatif du transfert de technologie chez Audi entre la compétition et la production.”

En 2010, les contraintes imposées aux moteurs diesel étaient particulièrement élevées en raison des restrictions imposées par le règlement. “Obtenir une puissance plus grande sans sacrifier la fiabilité a constitué un grand challenge que notre équipe a remarquablement relevé” a déclaré après la course le Dr. Wolfgang Ullrich, dirigeant d’Audi Motorsport. “Cette année, nous n’avons pas utilisé le plein potentiel du moteur V10 TDI par souci de sécurité. C’est pourquoi il était clair avant la course que nous n’aurions pas la voiture la plus rapide mais qu’elle serait très fiable et efficiente. L’objectif dans le développement de la R15 plus était de progresser de 20% en efficience, ce que nous avons réussi à obtenir. Nous avons travaillé très dur pour cet exploit au cours des derniers mois. Ce succès, que nous devons aussi à une parfaite performance d’équipe, en est d’autant plus gratifiant.”

L’Audi R15 TDI victorieuse avec Timo Bernhard (Allemagne), Romain Dumas (France) et Mike Rockenfeller (Allemagne) a accompli un total de 397 tours. Avec une distance couverte de 5 410 kilomètres, le trio a brisé le record détenu depuis 1971 par Helmut Marko et Gijs van Lennep avec une Porsche 917 et qui était considéré comme imbattable sachant que la ligne droite des Hunaudières n’était pas ralentie par des chicanes à l’époque. Ce nouveau record de distance est une autre démonstration des capacités de la technologie Audi TDI.

Timo Bernhard, Romain Dumas et Mike Rockenfeller ont réalisé un parfait sans faute sur la route de leur première victoire au Mans et d’un nouveau record historique. A l’exception d’une crevaison lente peu avant l’arrivée et d’un rétroviseur droite détaché, la course s’est déroulée sans le moindre incident pour les vainqueurs. La seconde place est revenue à Marcel Fässler, André Lotterer et Benoît Treluyer. Le capot avant de leur R15 TDI a dû être changé deux fois après un contact contre les barrières de sécurité.

Les vainqueurs 2008, Dindo Capello, Tom Kristensen et Allan McNish, qui étaient deuxièmes parmi les équipages Audi au début, ont joué de malchance. Le recordman de victoires au Mans Tom Kristensen a dû éviter une voiture GT2 plus lente, samedi soir, et a fini contre les rails de sécurité des virages Porsche dans cette manœuvre. Grâce à des tours rapides, Capello, Kristensen et McNish ont attaqué pour remonter vers la tête de la course et en ont été récompensés par une place sur le podium.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less