Arthur Pic conclut 2014 en beauté

Avec un nouveau podium GP2 à Abou Dhabi

Recherche

Par Olivier Ferret

24 novembre 2014 - 16:37
Arthur Pic conclut 2014 en beauté

La première saison d’Arthur Pic en GP2 s’est terminée de fort belle manière le week-end dernier à Abou Dhabi (21-23 novembre), le chef de file Campos Racing signant son troisième podium de l’année au terme de la manche « Sprint » organisée dimanche.

Sur le tracé de Yas Marina, qui accueillait le dernier rendez-vous GP2 de la saison, le Montilien a également glané les unités de la huitième place lors de la course longue du samedi. Ce résultat d’ensemble souligne l’excellente régularité du Français, Pic enregistrant sa troisième double arrivée dans les points d’affilée.

Après avoir officialisé sa reconduction chez Campos en 2015, Arthur abordait l’ultime manche 2014 avec la ferme intention de livrer une nouvelle prestation de choix. Le Drômois s’est alors mis en évidence dès les premiers tours de roue en réalisant le troisième meilleur temps des essais libres organisés vendredi matin.

Cependant, Pic n’a pu totalement confirmer ses bonnes dispositions au cours de la séance qualificative disputée dans l’après-midi. Auteurs du septième chrono, le Montilien et son écurie ne sont pas parvenus à tirer la quintessence des pneumatiques super tendres utilisés ce week-end.

Samedi, Arthur a pris un solide départ lors de la course longue et couvert un premier relais satisfaisant. Le Français s’est engouffré dans la voie des stands pour chausser des gommes « medium » au septième passage, soit un tour après les pilotes de tête et l’ouverture de la fenêtre réglementaire des ravitaillements.

Ce pari stratégique n’a malheureusement pas payé, Pic perdant deux places au profit de Johnny Cecotto Jr. et Stefano Coletti dans la manœuvre. Une fois la phase des arrêts passée, Arthur a brillamment exploité ses nouvelles enveloppes pour hausser la cadence et revenir dans les échappements du Monégasque. Le pilote Campos Racing a ensuite harcelé le multiple vainqueur GP2 jusqu’à l’arrivée, en vain. Sous le drapeau à damier, moins de trois dixièmes séparent les deux hommes.

Arthur avait toutefois des raisons de conserver le sourire, son huitième rang lui permettant de prendre le départ de la manche « Sprint » depuis la pole position sur la traditionnelle grille inversée du dimanche. Après avoir connu une alerte dès le tour de formation – la monoplace du Drômois refusant temporairement de s’élancer – Pic a vécu un départ compliqué et s’est fait surprendre à l’extérieur par Coletti, lui aussi en première ligne.

Quelques courbes plus loin, Arthur s’est retrouvé sous la menace de Felipe Nasr, auteur d’un bon envol. S’en est suivi un duel intense entre le vainqueur de Budapest et le futur pilote Sauber en Formule Un, Nasr prenant finalement le meilleur sur Pic au bout de l’immense ligne droite située à l’opposé du circuit.

Imperturbable face à ses revers initiaux, le Montilien a ensuite affiché un rythme compétitif et livré une course particulièrement aboutie. Il a d’abord distancé Cecotto, vétéran du plateau, tout en restant au contact du duo de tête.

Pugnace et volontaire, Pic a maintenu la pression sur Nasr pendant les 22 tours de l’épreuve. Les turbulences générées par l’aileron arrière du Brésilien ont cependant accéléré la dégradation des pneumatiques du Montilien et empêché Arthur de porter l’estocade. En terminant sur les talons du pilote Carlin, Pic décroche tout de même son troisième podium de l’année.

« Je suis ravi de conclure ma première saison de GP2 avec une nouvelle arrivée dans le top 3, a déclaré Arthur après la manche de Yas Marina. Bien sûr, en m’élançant depuis la pole position, je visais la victoire mais le départ ne s’est pas déroulé aussi bien que prévu. Les pneus ont beaucoup patiné et Coletti en a profité à l’extérieur, même s’il a légèrement dépassé les limites de la piste. Je me suis ensuite retrouvé en lutte avec un Nasr très agressif jusqu’au virage 11.

À partir de ce moment-là, j’ai connu une course plutôt limpide jusqu’au drapeau à damier. Samedi, nous avons sans doute commis une petite erreur stratégique en nous arrêtant un tour trop tard, mais je préfère retenir que cette huitième place nous permet de finir la saison sur six arrivées dans les points consécutives.

Dans l’ensemble, je suis très heureux de nos performances en 2014, s’est réjoui Pic. Après de solides débuts, le véritable tournant s’est produit à Hockenheim, même si nous avions vécu un week-end délicat. Excepté le rendez-vous de Spa, où la pluie était venue jouer les trouble-fêtes, nous avons ensuite toujours évolué aux avant-postes.

Je tiens donc à remercier chaleureusement l’ensemble des membres de l’écurie. Tout s’est vraiment bien passé cette année, et nous avons hâte de continuer sur notre lancée dès les essais d’après-saison pour revenir encore plus forts en 2015. »

Au classement « Pilotes », Pic s’adjuge finalement la septième place avec une victoire, deux podiums et 11 autres arrivées dans les points. Le Français inscrit en outre 124 des 128 unités de Campos Racing, et permet ainsi à l’écurie espagnole de soigner son retour en GP2 après cinq ans d’absence.

Au terme d’une année 2014 riche en émotions, le répit sera de courte durée pour Arthur et son équipe puisque les traditionnels essais GP2 d’après-saison débutent dès cette semaine (27-29 novembre) sur le tracé de Yas Marina.

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos