Motorsport

Archie Hamilton sur les traces de son grand-père

"Gagner sera bien évidemment l’objectif"

Recherche

Par

22 mai 2013 - 18:20
Archie Hamilton sur les traces de (...)

Soixante ans après la victoire de son grand-père Duncan, Archie Hamilton va prendre part à ses premières 24 Heures du Mans le mois prochain. A 22 ans, le Britannique roulera sur la ORECA 03 G-Drive Racing by Delta-ADR aux côtés de Tor Graves et Shinji Nakano. De quoi réaliser un rêve familial ! Son grand-père a disputé les 24 Heures du Mans à neuf reprises avec une victoire à la clé en 1953 au volant d’une Jaguar C-Type partagée avec Tony Rolt.

Archie Hamilton a débuté en compétition en 2007 en passant de la Formule Ford à la Formule Renault avec une place de vice-champion. On l’a aussi vu en Porsche Carrera Cup, American Le Mans Series, City Challenge et aux 24 Heures de Dubai. Il fait partie des pensionnaires réguliers de l’International GT Open et c’est d’ailleurs dans ce championnat qu’il évolue cette saison sur une Porsche 911 GT3-RSR alignée par Drivex. Il connaît le grand circuit manceau pour y avoir roulé en Porsche Carrera Cup il y a trois ans.

C’est pour lui un rêve qui se réalise : « C’était un rêve depuis bien longtemps. Ce sera ma première tentative mais certainement pas la dernière mais faire mes débuts l’année de l’anniversaire de la victoire de mon grand-père est très spécial. Bien que chaque voiture soit différente, je ne m’attends pas à trop de différences par rapport aux autres prototypes que j’ai piloté dans le passé. C’est incroyable pour moi de me joindre à une équipe aussi professionnelle. L’équipe et la voiture sont une parfaite combinaison et je suis impatient de connaître cette expérience mancelle. Je suis vraiment heureux d’avoir à mes côtés Paul Thomas en tant qu’ingénieur ainsi que Simon Dowson à la tête de l’équipe. J’ai vite vu que cette équipe était la meilleure en LMP2. Alan Docking a joué un rôle important quant à mon attirance pour l’équipe, du fait de son expérience. »

« Gagner sera bien évidemment l’objectif mais tant de choses peuvent arriver. Terminer pour ma première année serait déjà génial. Tout le reste ne serait qu’un bonus incroyable et je ferai de mon mieux pour bien faire, être constant et travailler au mieux avec l’équipe pour décrocher le meilleur résultat possible. Je ferai tout ce qui est possible pour que ma famille soit fière de moi afin de suivre la lignée de mon grand-père. »

Laurent Mercier

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less