Motorsport

Aprs ES15 : Meeke garde le contrôle au Portugal

Le Britannique aura une avance très confortable avant la dernière étape

Recherche

Par www.wrc.com

21 mai 2016 - 20:26
Aprs ES15 : Meeke garde le contrôle (...)

Kris Meeke abordera la dernière étape du Vodafone Rally de Portugal, dimanche, avec une avance confortable, devant le Champion du Monde en titre, Sébastien Ogier.

Kris Meeke fait des retours convaincants en Championnat du Monde des Rallyes ! Récemment, le Nord-Irlandais a manqué le Mexique et l’Argentine, concentré sur développement de la World Rally Car 2017 de Citroën Racing. Revenu aux affaires à l’occasion de ce Rallye du Portugal, il a pris avantage de sa position de départ éloignée. Avant l’étape du dimanche, il compte 45’’3 d’avance.

Toutefois, dans l’après-midi, voulant jouer la sécurité, il n’a pas creusé l’écart. Désirant assurer sur des routes partiellement dégradées, il a embarqué deux roues supplémentaires. Mais le surplus de poids a perturbé l’équilibre de sa DS 3 WRC et le Nord-Irlandais a quelque peu souffert.

« J’ai songé à protéger ma première place, a confié Meeke. J’ai pris deux roues de secours. Mais ç’a été difficile de gérer le changement du comportement de la voiture, son équilibre, surtout sur des routes étroites et sinueuses demandant beaucoup de changements de direction. »

« J’ai fait tout ce que j’ai pu mais c’était une terrible après-midi pour moi », a expliqué pour sa part Sébastien Ogier. « L’adhérence était difficile à trouver et l’arrière de la voiture n’était pas dans la trajectoire. » Le Français a dû se démener pour rester devant son coéquipier Andreas Mikkelsen, troisième à 3’’1 du Champion du Monde.

Mikkelsen a abandonné son approche prudente pour passer à l’attaque ce samedi. Deux victoires de spéciales dans l’après-midi ont permis au Norvégien de se rapprocher à une demi-seconde du Français, avant que celui-ci ne remporte la dernière spéciale.

Dani Sordo n’a pas été aussi performant que vendredi et a dû céder face aux coups de boutoir de Mikkelsen. Manquant de stabilité sur sa Hyundai i20 WRC, il a perdu beaucoup de temps et compte désormais plus de trente secondes de retard sur Mikkelsen.

Eric Camilli, parti prudemment vendredi, a su faire parler sa régularité au volant de sa Ford Fiesta RS WRC. Il est désormais cinquième, en passe de signer un excellent résultat pour sa première saison à ce niveau. Jari-Matti Latvala a su grimper au sixième rang après ses problèmes de direction assistée du premier jour.

Deux casses de bras de transmission ont fait perdre trois minutes à Mads Østberg dans la matinée. Il est septième, devant Martin Prokop, et les deux premiers du WRC 2, Pontus Tidemand et Nicolas Fuchs.

Thierry Neuville, alors cinquième, a dû renoncer en raison d’un problème d’essence. Stéphane Lefebvre, sixième en début de journée, a heurté une pierre et a cassé un bras de suspension. Kevin Abbring a lui abandonné pour la deuxième fois en deux jours après avoir tapé une pierre.

Dimanche, il restera quatre spéciales à effectuer, dont deux passages dans la mythique spéciale de Fafe, où sont attendus pas moins de 75 000 spectateurs ! Les équipages auront 67,32 kilomètres à effectuer, dont la Power Stage.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less