Motorsport

Après ES9 : Meeke mène au Portugal après une journée animée

Paddon a vu sa Hyundai i20 détruite par les flammes

Recherche

Par www.wrc.com

20 mai 2016 - 21:28
Après ES9 : Meeke mène au Portugal (...)

Kris Meeke mène le Vodafone Rally de Portugal vendredi soir après avoir dominé l’essentiel de la journée, dans les montagnes près de la frontière du nord de l’Espagne.

Kris Meeke, qui retrouve le Championnat du Monde des Rallyes après avoir manqué le Mexique et l’Argentine, a pris les commandes au Portugal dès l’ES2, première spéciale du jour. Il a ensuite été le plus rapide dans quatre spéciales supplémentaires, afin de compter, en fin de journée, une avance de 31’’9 sur Sébastien Ogier, avec deux jours restant à effectuer.

Hayden Paddon, vainqueur de la dernière manche en Argentine, n’a pas connu la même réussite, et Ott Tänak a eu les mêmes malheurs que lui. Les deux hommes sont partis au même endroit dans l’ES5 et leurs voitures ont pris feu. La Hyundai i20 WRC s’est consumée en quelques minutes, alors que Tänak a pu maitriser l’incendie. Les pilotes et les copilotes se portent bien.

Deux victoires de spéciale dans la matinée ont permis à Kris Meeke de bâtir une avance de 11’’5 avec la DS 3 WRC, devant Sébastien Ogier, qui avait pris les rênes à la faveur de la spéciale de jeudi soir. À la faveur du deuxième passage dans les spéciales, sur des routes creusées d’ornières, il a pu prendre le large pour compter une avance de 35’’2 avant les spéciales urbaines de Porto, dans lesquelles le Français a pu réduire un peu l’écart.

Premier sur la route, Ogier a rencontré les pires conditions, devant balayer la route au volant de la Volkswagen Polo R WRC devant ses rivaux. En forme, Dani Sordo est passé devant le Champion du Monde mais a ensuite perdu une dizaine de secondes en raison d’une crevaison, et il compte désormais un retard de 5’’4.

L’approche prudente d’Andreas Mikkelsen a été prudente puisqu’il est désormais quatrième à bord de la deuxième Polo R WRC, devant Thierry Neuville, qui avait lui aussi commencé timidement. Stéphane Lefebvre, qui est monté en puissance, est désormais sixième.
La voiture d’Hayden Paddon a vite pris feu

Mads Østberg a connu des problèmes de changements de vitesse mais une amélioration lui a permis de rester au septième rang. Eric Camilli le suit à la huitième place.

Jari-Matti Latvala a longtemps quatrième malgré un mauvais départ dans la première spéciale du jour. Mais il a finalement endommagé sa Volkswagen Polo R WRC dans un creux, souffrant ensuite de problèmes de direction assistée. Il a perdu plus de trois minutes dans les spéciales de l’après-midi. Il a terminé avec 1’’1 d’avance sur le leader du WRC 2, Pontus Tidemand.

La première spéciale de l’après-midi a été annulée pour bon nombre de pilotes, en raison du double accident de Paddon et Tänak. En plus de ces abandons, il est à noter aussi celui de Kevin Abbring, qui a endommagé la direction de sa Hyundai i20 WRC, après avoir heurté un talus.

La journée de samedi sera la plus longue en termes de kilomètres. Les concurrents effectueront deux boucles de trois spéciales, pour un total de 165,28 km.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less