Motorsport

Après ES9 : Latvala en tête en Argentine après la 1ère étape

Le Finlandais mène devant Ogier et Paddon

Recherche

Par www.wrc.com

23 avril 2016 - 01:59
Après ES9 : Latvala en tête en Argentine

Jari-Matti Latvala a pris un départ convaincant à l’YPF Rally Argentina pour essayer d’enchainer une deuxième victoire en Championnat du Monde des Rallyes.

Jari-Matti Latvala, vainqueur de la dernière épreuve du Championnat du Monde au Mexique, a remporté quatre des huit spéciales du jour, au volant de sa Volkswagen Polo R WRC. À la fin de la première étape, il compte 7’’9 sur son coéquipier Champion du Monde, Sébastien Ogier.

Hayden Paddon est 3’’5 plus loin, en Hyundai i20 WRC, après une journée rondement menée sur les routes plutôt roulantes et sablonneuses de la vallée de Calamuchita, au sud de Villa Carlos Paz.

Ogier, qui était coleader au départ de la journée après la super spéciale urbaine de Cordoba, s’est montré le premier. Il a ainsi pris la tête des opérations après les deux premières spéciales du jour. Latvala a pris un départ prudent puis a ensuite accéléré pour se retrouver aux commandes à mi-journée. Il a ensuite augmenté son avance dans l’après-midi.

« Ce fut une très bonne journée pour nous, sans grosse erreur, a confié Latvala. On en a fait des petites mais c’est presque obligatoire quand on roule fort comme ça. J’avais prévu d’attaquer cette première spéciale assez prudemment parce que c’est la plus cassante. La première spéciale est une de mes favorites. Les ornières elles-mêmes étaient très bosselées et il fallait faire attention de ne pas trop attaquer. »

Le Finlandais a profité des conditions de route favorables, au contraire d’Ogier, qui ouvrait la route en sa qualité de leader du Championnat. La température est montée à 22°C, la route a séché et le Français a dû balayer la terre et la poussière. Latvala ayant réussi à prendre le large assez vite, Ogier s’est retrouvé à la lutte avec Paddon. Les deux hommes ont échangé quatre fois de place.

Paddon a reconnu avoir fait plusieurs petites erreurs en début de journée. Mais il a su corriger son pilotage lors de la deuxième boucle et seul un léger problème d’amortisseur l’a gêné.

Andreas Mikkelsen est quatrième, permettant aux trois Volkswagen Polo R WRC de se placer dans le top 4. Le Norvégien a pris l’avantage sur Dani Sordo dans la matinée, Sordo ayant été gêné par un accélérateur bloqué. L’écart entre les deux hommes est de 23’’3.

Mads Østberg n’a pas rencontré de problème et se place au sixième rang, le mieux classé des pilotes de Ford Fiesta RS WRC. Il devance les Fiesta de Henning Solberg et Eric Camilli, ce dernier se montrant extrêmement prudent. Après un mauvais départ cette année pour sa première saison en World Rally Cars, le Français souhaite engranger les kilomètres sans souci.

Le pilote local Marcos Ligato se classe neuvième, ayant fait une embardée hors-piste sur un talus. Il a perdu trois minutes en replaçant le pare-chocs de sa DS 3, qui obstruait l’entrée du radiateur après le choc.

Thierry Neuville complète le top 10, le Belge étant parvenu à revenir se battre aux avant-postes, après de nouveaux soucis. Neuville a perdu six minutes, ayant dû s’arrêter plusieurs fois en raison d’un problème de connexion dans le système d’essence.

Ott Tänak et Lorenzo Bertelli sont les deux abandons d’importance à souligner. L’Estonien Tänak était sixième avant qu’un problème d’alternateur ne stoppe sa Fiesta RS. Bertelli, lui aussi en Fiesta RS WRC, a perdu toute la puissance de son moteur.

Le samedi, les équipages devront faire face à une boucle répétée de trois spéciales, au nord-ouest de Villa Carlos Paz. Avec 158,82 kilomètres au compteur, c’est la plus longue étape du rallye.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less