Motorsport

Après ES7 : Sordo solide leader après la 1ère étape

Ogier reste bien placé pour glaner son 4e titre

Recherche

Par www.wrc.com

14 octobre 2016 - 18:30
Après ES7 : Sordo solide leader (...)

Dani Sordo a su triompher de conditions difficiles pour prendre les commandes du RallyRACC Catalunya – Rally de España au terme de la première journée, disputée majoritairement sur terre. Il est en route vers une victoire espagnole, pour la première fois depuis 21 ans lors de cette épreuve.

Cette première étape a été marquée par des pluies torrentielles, qui ont transformé les routes de la Costa Daurada en véritable bain de boue. Aquaplaning, rails, ornières, rien n’a été épargné aux concurrents. Dani Sordo a su en jouer pour terminer la journée avec 17’’0 d’avance sur Sébastien Ogier.

Celui-ci, leader du Championnat du Monde et qui court pour une quatrième couronne en Espagne, et Thierry Neuville ont occupé la tête du classement général ce vendredi matin. Mais Sordo a pris les commandes dans l’après-midi, passant de la quatrième à la première place, se construisant une solide avance.

« C’est un rêve pour moi », confiait Sordo en fin de journée, espérant devenir le premier Espagnol à gagner en Espagne depuis Carlos Sainz en 1995. « Je dois remercier l’équipe pour leur travail incroyable sur la voiture. Demain, on va essayer de continuer comme ça et voir ce que l’on peut faire. Il y a encore deux longues journées mais la journée d’aujourd’hui a été incroyable. »

Ogier a dû faire face à de terribles conditions sur la route. Le Français a confié que sa priorité était déjà de survivre au volant de sa Volkswagen Polo R WRC.

Andreas Mikkelsen se hisse en fin de journée sur la troisième marche du podium, 18’’1 derrière Ogier. Le Norvégien a su se relever de problèmes de freins et a ralenti à deux reprises, croyant avoir été victime d’une crevaison.

Les pilotes Hyundai Thierry Neuville et Hayden Paddon, quatrième et cinquième, sont séparés seulement par 1’’2. Neuville menait après l’ES2 et occupait la deuxième place quand il est parti en tête-à-queue à l’intérieur d’un virage dans l’ES5, heurtant un arbre. Il y a perdu un morceau de carrosserie, laissant le radiateur de la i20 exposé aux intempéries.

Paddon a eu des soucis avec le système anti-lag (qui doit compenser le temps de latence du turbo) toute la journée. Le Néo-Zélandais s’est montré surpris de ne pas avoir perdu davantage de temps. Mads Østberg était sixième avant de souffrir de problèmes de transmission sur sa Fiesta RS WRC.

Kris Meeke a envoyé sa DS 3 WRC en tonneau après avoir touché un talus. Il a su revenir au septième rang, en reprenant son coéquipier Craig Breen, qui a écopé de dix secondes de pénalité, pour un changement de pneus trop long et un passage en retard au point de contrôle. Ott Tänak et Eric Camilli complètent le top 10, tous deux dans le top 10.

Après un départ médiocre jeudi soir, Jari-Matti Latvala a su s’en relever en remportant deux spéciales et en occupant la deuxième place provisoire. Mais la course du Finlandais s’est achevée sur une casse de suspension.

Après un long passage au parc d’assistance pour transformer les voitures en mode asphalte, les voitures seront prêtes pour le départ samedi matin. Samedi, les pilotes devront effectuer 8 spéciales, pour un total de 139,18 kilomètres.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less