Motorsport

Après ES15 : Paddon mène en Argentine

après la sortie de route de Latvala

Recherche

Par www.wrc.com

23 avril 2016 - 22:25
Après ES15 : Paddon mène en Argentine

Hayden Paddon est sur la voie royale pour aller chercher son premier succès en Championnat du Monde des Rallyes, après la sortie de route de Jari-Matti Latvala samedi après-midi, lors de l’YPF Rally Argentina.

Hayden Paddon est en passe de réaliser son rêve : devenir le premier pilote néo-zélandais à remporter une manche du Championnat du Monde des Rallyes. Il a terminé la troisième des quatre journées de course avec une marge importante sur le Champion du Monde en titre, Sébastien Ogier (+29’’8). Il lui reste 60 kilomètres avant de décrocher le Graal.

Jari-Matti Latvala avait attaqué pour repousser les assauts de Hayden Paddon et ainsi conserver les commandes de l’YPF Rally Argentina. Il y était parvenu puisqu’il comptait 14’’5 d’avance au départ de l’avant dernière spéciale du jour. Au milieu de ce secteur, il comptait même sept secondes d’avance, avant de partir violemment à la faute et d’abandonner.

Paddon a débuté la journée au troisième rang mais était parvenu à revenir à 6’’7 de Latvala après les deux premières spéciales, remportées par le pilote Hyundai. Le Finlandais a ensuite réagi avec deux victoires de spéciales, afin de se construire une avance plus confortable.

« Le rallye est encore très long, avec des spéciales très difficiles, explique Paddon. Il faut que l’on reste tranquilles, car une avance de trente secondes sur un Champion du Monde, ce n’est pas énorme non plus. En plus, je n’ai pas vraiment été à l’aise cet après-midi. Mais notre niveau montre qu’il y a encore la place pour s’améliorer. Et ma régularité me rassure. »

Passant en premier sur la route, Sébastien Ogier a affiché sa frustration de balayer les routes en terre du Rallye d’Argentine. Des conditions climatiques sèches, avec une température autour de 25°C, n’ont pas aidé le Français. Parti avec huit secondes de retard en début de journée, il est tombé à 45 secondes de retard sur Latvala avant que celui-ci ne sorte de la route.

L’approche prudente d’Andreas Mikkelsen a payé. Le Norvégien est désormais troisième, avec seulement 14’’5 de retard sur la Volkswagen Polo R WRC de son coéquipier, Sébastien Ogier. Le Norvégien compte aussi 17’’7 d’avance sur la deuxième Hyundi i20, celle de Dani Sordo. Mads Østberg a progressé lentement vers la cinquième place alors que l’Argentin Marcos Ligato a, lui, fait un bon de la neuvième à la sixième place dans la journée, pour sa première sortie en DS 3 WRC.

Thierry Neuville continue son retour aux avant-postes, après avoir perdu beaucoup de temps vendredi. Le Belge est à égalité avec Henning Solberg, qui n’a pas été en réussite avec une panne de direction assistée. Eric Camilli est neuvième, devant Jari-Matti Latvala, sans que l’on sache si le Finlandais repartira dimanche.

La journée de dimanche reprendre quelques uns des plus beaux passages du Championnat du Monde, en se rendant dans les montagnes de la Traslasierra. Deux runs dans El Condor – Copina entoureront la spéciale Mina Clavero – Giulio Cesare. Les trois meilleurs pilotes marqueront des points de bonus dans la Power Stage télévisée.

Il reste 55,28 kilomètres de spéciales ce dimanche. Les températures devraient être plus sèches, avec peut-être de la pluie, ce qui pourrait changer la donne.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less