Motorsport

Après ES12 : Meeke s’empare des commandes en Finlande

Ogier écarté de la lutte après un fossé

Recherche

Par www.wrc.com

29 juillet 2016 - 21:11
Après ES12 : Meeke s’empare des (...)

Kris Meeke a su maitriser les renversantes pistes du Neste Rally Finland pour posséder une solide avance au terme de la première étape.

Sur une épreuve où les pilotes nordiques tiennent habituellement le haut du pavé, la DS 3 du Nord-Irlandais s’est offerte quatre scratches pour posséder 18.1s d’avance sur l’enfant du pays Jari-Matti Latvala, en quête d’une troisième victoire à domicile.

La journée s’avérait décevante en revanche pour le leader du Championnat du Monde des Rallyes FIA. Sébastien Ogier occupait le troisième rang avant de glisser sa Volkswagen Polo R dans un fossé à trois spéciales de l’arrivée. Le Français perdait 16 minutes dans l’opération.

De retour en action pour la première fois depuis sa victoire au Portugal en mai dernier, Meeke prenait la tête dès la première spéciale du jour. Profitant au mieux ce matin des conditions séchantes qui pénalisaient les premiers sur les pistes, il établissait une avance de 18.8s à mi-journée avant d’ajouter deux nouveaux scratches à ses deux victoires en spéciales du matin.

“J’ai essayé de gérer cet après-midi, mais il faut tellement d’engagement pour aller vite sur ces routes", confiait Meeke. "Nous avons pu maintenir l’écart, mais tout pourrait changer demain sur les longues spéciales à contresens des autres années. Je n’ai pas eu ce type de contôle ces dernières années, mais ça vient."

Latvala aurait pu être plus proche sans une erreur dans la matinée. Le Finlandais était sorti large d’une courbe en dévers et prenait une bordure. Le choc crevait le pneu arrière-gauche de sa Polo R, perdant ainsi 15s en tentant de rallier l’arrivée.

Thierry Neuville, Andreas Mikkelsen et Craig Breen ne cessaient d’échanger leurs positions au fil de la journée. Après l’erreur d’Ogier, leur combat se transformait en bataille pour le podium. Mikkelsen prenait l’avantage avant qu’un passage dans un fossé dans l’avant-dernière sépciale ne permette à Neuville de le dépasser.

D’abord en difficulté avec le comportement de sa Hyundai i20 sur les routes glissantes, le Belge terminait la journée avec un écart s’élevant à 1.1s sur la Polo R de Mikkelsen. Malgré un croisement manqué, Breen et sa DS 3 pointaient au cinquième rang devant Hayden Paddon, se plaignant des mêmes problèmes que son équipier Thierry Neuville.

Au volant de sa Ford Fiesta RS, Mads Østberg occupait la septième position suivi d’Ott Tänak sur la même monture. Tänak n’était qu’à 0.7s de Meeke avant que sa direction cède sur un atterrissage et le relègue au dixième rang. Il remontait en septième place, mais une crevaison lui coûtait encore du temps. L’Estonien peut néanmoins se consoler avec trois scratches.

Eric Camilli était neuvième au vendredi soir, devant Esapekka Lappi, leader en WRC 2. Si Kevin Abbring atteignait l’arrivée de l’étape en dépit d’une suspension cassée, Yazeed Al Rajhi et Marcos Ligato sortaient tous deux sur tonneau.

Demain aura lieu l’étape la plus longue du week-end avec 150,48 km chronométrés. Les concurrents disputeront deux boucles identiques de quatre spéciales au sud-ouest de Jyväskylä. Chacune débutera avec les immenses sauts d’Ouninpohja (33 km), considérée comme le défi ultime en termes de bravoure.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less