Motorsport

Analyse des nouveautés après le Monte Carlo (1/2)

wrc.com fait le bilan après la première manche de la saison !

Recherche

Par www.wrc.com

26 janvier 2014 - 13:21
Analyse des nouveautés après le Monte (...)

Lors du Rally Monte Carlo, plusieurs pilotes débutaient soit dans une nouvelle équipe ou alors même au plus haut niveau. Retour sur les performances des différents acteurs du championnat du monde des rallyes.

Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC)

On attendait beaucoup de celui qui a su se montrer au plus haut niveau avec Ford la saison passée, et qui a terminé deuxième du Championnat du Monde des Rallyes. Malheureusement pour lui, ça n’a duré que sept kilomètres. Dans la première spéciale, il a heurté un poteau télégraphique, mettant un terme à sa première épreuve avec Hyundai, puisque le Monte-Carlo ne permet pas de repartir en Rally2. Aussi, le Belge s’est montré très déçu de ne pas pouvoir disputer davantage de kilomètres au volant de sa nouvelle monture.

Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS WRC)

Après deux ans chez Citroën, Mikko Hirvonen est revenu chez Ford, où il a été quatre fois deuxième du Championnat du Monde des Rallyes. Mais c’est déjà un rallye à oublier pour le Finlandais. Jamais dans les temps des meilleurs, il a longtemps roulé à l’arrière. Et, alors qu’il visait pourtant une place dans le top 6, sa Fiesta WRC a souffert d’une panne d’alternateur, ce qui l’a conduit à renoncer avant la dernière spéciale.

Kris Meeke (Citroën DS3 WRC)

Le pilote nord-irlandais a rempli sa mission. Testé par Citroën Racing la saison passée, il n’avait pas forcément saisi totalement sa chance. Engagé comme pilote officiel, il a alors tenu à faire du mieux possible sous ses nouvelles couleurs. Rapidement sur le podium, il n’a pas su aller chercher Bryan Bouffier, et n’a pas pu résister à Sébastien Ogier, mais il a su tenir son rang et conserver sa troisième place, sans faire aucune erreur. Ce résultat devrait lui permettre d’aborder avec confiance la suite de la saison.

Robert Kubica (Ford Fiesta RS WRC)

Champion du Monde des Rallyes WRC2 l’an passé en Citroën DS3 RRC, il aurait pu s’allier avec Citroën cette saison. C’est finalement au sein de l’équipe Ford M-Sport qu’il a trouvé refuge. Il avait découvert avec brio la Fiesta RRC début janvier, en remportant le Jännerrallye. Pour sa première sortie au volant de la version WRC de la Fiesta, il a également montré de très belles choses. Leader du Monte-Carlo après les deux premières spéciales, il n’a malheureusement pas pu aller au bout de l’épreuve, sorti de la route le lendemain. Mais, chez Ford, la conviction est forte que Kubica pourra se montrer à son avantage sur asphalte cette saison.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less