Motorsport

ALMS : Le développement de la Lotus Evora GT AJR se poursuit

"Nous sommes au cœur de notre programme de circuits routiers"

Recherche

Par

19 juillet 2012 - 21:16
ALMS : Le développement de la Lotus (...)

Alex Job Racing va faire le week-end prochain le déplacement canadien sur le Canadian Tire Motorsports Park -anciennement Mosport International Raceway- avec l’espoir de rapprocher la Lotus Evora GT des ténors de la catégorie.

L’Evora GT sera à nouveau pilotée par Bill Sweedler et Townsend Bell. Si ce dernier est un néophyte de la piste de Mosport, ce n’est pas le cas de son coéquipier.

Bill Sweedler : « Les fans canadiens viennent toujours en grand nombre pour supporter l’ALMS et je suis ravi d’y revenir à nouveau cette année. Notre Lotus Evora GT progresse de manière spectaculaire à chaque nouvelle épreuve ALMS. Alex Job, Greg Fordahl, l’Ingénieur en Chef, et l’ensemble du team, que ce soir sur la piste ou dans les ateliers à Tavares, continuent à travailler sans relâche sue le set-up, le développement du châssis et, récemment, sur des modifications aérodynamiques qui vont améliorer les performances de la Lotus. Nous avons grand espoir d’être prêts pour les challenges du circuit très rapide de Mosport et j’attends beaucoup du développement continuel de la voiture. »

Townsend Bell : « Ce sera ma première course à Mosport. Je connais bien l’histoire du circuit en Formule 1 et en protos. J’ai aussi beaucoup entendu parler de la grande descente vers le Turn 2 et de l’enchaînement de virages qui lui succède. Pour un pilote, Mosport est un des centres spirituels du sport. J’ai passé beaucoup de temps sur le simulateur pour avoir une approche du circuit. C’est exceptionnel de voir à quel point cela nous aide aujourd’hui. J’ai également regardé quelques caméras embarquées des années précédentes. Le team a beaucoup tourné à Mosport et y a remporté de nombreux succès sur lesquels je peux m’appuyer pour réduire mon temps d’apprentissage. »

Le circuit de l’ALMS va désormais aborder une série de circuits routiers naturels qui selon Alex Job devraient permettre de mieux développer la Lotus Evora GT.

Alex Job : « Nous sommes au cœur de notre programme de circuits routiers. Avec Mosport, Mid-Ohio et Road America qui se profilent devant nous, c’est là que le développement de la Lotus Evora GT paiera à l’avenir. Ce sont des circuits longs avec des enchaînements de virages qui sont superbes pour développer une voiture. Notre plan est de continuer à d’améliorer progressivement la voiture et de voir où nous en sommes au Petit Le Mans. Nous avons du pain sur la planche. Ces circuits ont aussi de très longues lignes droites qui ne conviennent pas vraiment à notre package moteur. Cependant, nous avons plein d’autres choses sur les quelles nous devons travailler. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less