24h du Mans : Toyota remporte la 90e édition et signe le doublé !

Victoire pour la n°8, la Glickenhaus n°709 termine sur le podium

Recherche

Par Paul Gombeaud

12 juin 2022 - 16:08
24h du Mans : Toyota remporte la (...)

C’est fait : Toyota a remporté la 90e édition des 24h du Mans ! C’est la cinquième victoire consécutive de l’équipe Japonaise, qui voit la n°8 s’imposer devant la n°7.

Ce sont donc Sébastien Buemi, Brandon Hartley et Ryo Hirakawa qui remportent le général et la catégorie Hypercar, après avoir profité des problèmes rencontrés sur la voiture sœur ce matin aux alentours de 8h00. En effet, la n°7 de Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose Maria Lopez menait l’épreuve avant de devoir s’immobiliser durant de longues secondes en piste. Elle termine finalement 2e avec 1 tour de retard.

C’est la Glickenhaus n°709 de Ryan Briscoe, Richard Westbrook et Franck Mailleux qui complète le podium du général, une première pour l’équipe américaine au Mans ! Elle a franchi la ligne d’arrivée avec 5 tours de retard sur la n°8, et avec 6 tours d’avance sur l’autre Glickenhaus, la n°708, qui aura donc réussi à remonter jusqu’à la 4e place du général après l’erreur commise par Olivier Pla durant la nuit, et malgré les nombreuses minutes perdues au garage.

Alpine termine finalement 5e et dernière de la catégorie après une course cauchemardesque, marquée par de nombreux problèmes et beaucoup de temps perdu dans le garage. Au général, elle termine à la 23e place au milieu des LMP2.

Jota triomphe en LMP2

La tendance se dessinait depuis plusieurs heures et elle s’est confirmée : la Jota n°38 remporte la catégorie LMP2 avec une belle marge sur le deuxième. Ce sont donc Will Stevens, Antonio Felix da Costa et Roberto Gonzalez qui sont couronnés après une course rondement menée.

La Prema Orlen n°9 a passé la ligne d’arrivée en deuxième position, avec Robert Kubica à son volant. L’équipe du Polonais aura gardé l’avantage jusqu’au bout sur la deuxième Jota, la n°28, qui complète le podium dans cette catégorie.

Pour rappel, la WRT n°31, qui partait en pole position et qui avait gagné l’année dernière, a dû abandonner suite à un accident de Robin Frijns à quelques heures de l’arrivée.

Victoire de Porsche en GTE Pro

Suite aux malheurs de Corvette, qui a vu ses deux voitures abandonner dans la matinée, le duel pour la victoire s’est finalement joué entre Porsche et Ferrari en GTE Pro, et ce sont finalement les Allemands qui l’emportent grâce à la n°91 pilotée par Frédéric Makowiecki, Gianmaria Bruni et Richard Lietz.

Nous retrouvons ensuite les deux Ferrari de l’équipe AF Corse sur le podium, avec la n°51 qui termine deuxième devant la n°52. La première citée a perdu gros à cause d’une crevaison lente à 4 heures de l’arrivée, car elle luttait contre la Porsche finalement vainqueur à ce moment-là.

La Porsche n°92 termine 4e devant la Ferrari de l’équipe Riley Motorsports, et devant les Corvette qui n’ont donc pas vu l’arrivée.

Aston Martin gagne en GTE Am

La catégorie GTE Am aura été la catégorie la plus animée durant les dernières heures de la course. La Porsche n°77 de l’équipe Dempsey-Proton a notamment perdu ses chances de podium durant la 22e heure de course, lorsque Sebastian Priaulx a dû s’immobiliser au garage à cause d’un souci au niveau de la direction. Andrew Haryanto, qui occupait la 4e place à moins de 2 heures de l’arrivée au volant de la Porsche n°99 de l’équipe Hardpoint Motorsport, a lui aussi tout perdu à cause d’une faute de pilotage au virage 1.

C’est en tout cas l’Aston Martin n°33 de TF Sport qui s’impose, avec à son volant Ben Keating, Henrique Chaves et Marco Sorensen, confirmant donc la tendance de la matinée.

Le podium de la catégorie est complété par la Porsche n°79 du Weathertech Racing, et on retrouve une autre Aston Martin, la n°98 de Northwest AMR, sur la troisième marche du podium.

Revivez l’arrivée victorieuse de la Toyota n°8 aux 24h du Mans 2022 :

Le podium du classement général :

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos