24h du Mans : La BoP ajustée, Alpine perd en puissance

Toyota et Glickenhaus avantagées à un jour de la course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 juin 2022 - 18:10
24h du Mans : La BoP ajustée, Alpine (...)

L’ACO et la FIA ont annoncé une nouvelle modification de la Balance of Performance (BoP), à moins d’un jour du départ des 24 Heures du Mans 2022. Après en avoir bénéficié avant les qualifications, Alpine subit cette fois les changements.

Après des Essais Libres et qualifications difficiles, Alpine avait bénéficié d’une augmentation de puissance avant la séance Hyperpole. Le moteur de l’Alpine gagnait 7 kW de puissance, et l’énergie maximale utilisable avait été augmentée de 11 mégajoules.

Mais les bonnes performances du prototype n°36 durant l’Hyperpole, où elle a devancé les Glickenhaus et a failli s’attaquer à Toyota, ont alerté les organisateurs, qui ont décidé de faire machine arrière, et de manière radicale.

Nul doute que Toyota et Glickenhaus auront fait part de leur mécontentement, pour en arriver à une réduction de puissance de 10 kW (soit 13 chevaux), et de 32 MJ d’énergie utilisable. Alpine avait clairement tenté de jouer le bluff sur ses difficultés, et le retour de bâton s’avère violent à la veille de la course.

On peut toutefois déplorer que les organisateurs jouent avec les performances des trois équipes de pointe, entre les qualifications, l’Hyperpole et la course. Cependant, on peut aussi comprendre qu’ils souhaitent privilégier les constructeurs ayant développé un prototype Hypercar, et non ayant engagé une vieille LMP1.

En GTE-Pro, Ferrari a obtenu une augmentation de puissance après avoir subi la loi de Corvette en qualifications et à l’Hyperpole. Les Ferrari 488 GTE obtiennent 0,02 de boost entre 4000 et 7100 tours. En GTE-Am, elles reprennent 0,01 de boost sur la même plage d’utilisation.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos