24h du Mans, H+18 : La Toyota n°8 s’installe confortablement en tête

La catégorie GTE-Pro a connu plusieurs rebondissements

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 juin 2022 - 10:13
24h du Mans, H+18 : La Toyota n°8 (...)

Si la première partie de course et la nuit avaient été plutôt calmes, la matinée de l’édition 2022 des 24h du Mans a été particulièrement agitée dans plusieurs catégories. On peut même dire qu’elle a possiblement été décisive, avec plusieurs problèmes majeurs dans diverses catégories.

En Hypercar, Toyota a connu sa première grosse alerte de la course avec un problème sur la n°7. Jose Maria Lopez était en tête de la course quand sa GR010 s’est immobilisée. Il lui a fallu plusieurs dizaines de secondes pour se relancer et rejoindre son stand.

De là, l’équipe a dû procéder à plusieurs vérifications d’usage sur ce qui était vraisemblablement un problème électrique. C’est avec un tour de retard sur la GR010 n°8 qu’elle a repris la piste. A moins qu’un problème du genre ne touche la n°8, la course semble scellée entre les deux Toyota.

Derrière, la Glickenhaus n°709 s’accroche toujours au podium, à quatre tours des leaders. Elle devance de quatre tours la voiture occupant la quatrième place au général, ce qui l’assure d’un podium si elle ne rencontre aucun problème.

La Glickenhaus n°708 continue sa remontée après la sortie de piste d’Olivier Pla hier soir. Elle pointe en septième position, proche du top 5 et peut clairement espérer la quatrième place finale si rien ne vient perturber ses six dernières heures de course.

L’Alpine, en revanche, continue son chemin de croix. Une sortie de piste pour Matthieu Vaxivière est venue s’ajouter à la liste des problèmes rencontrés par la n°36. Elle a reculé en 29e place au classement général avec ce nouveau problème.

Jota solide leader en catégorie LMP2

Contrairement aux autres catégories, le LMP2 a été particulièrement calme, notamment pour les leaders. La Jota n°38 est toujours en tête de sa catégorie, en quatrième place au général, bien que celle-ci soit menacée par la Glickenhaus n°708.

Will Stevens devance la Prema n°9 de Louis Delétraz, qui pointe maintenant à un tour et l’autre Jota, la n°28 d’Oliver Rasmussen. TDS x Vaillante est quatrième devant le Cool Racing et le Team Penske. WRT suit devant le premier prototype d’United Autosports.

L’équipe américaine n’aura pas connu le succès espéré dans la Sarthe, puisque son deuxième prototype pointe au dixième rang. Les deux équipages encadrent le Richard Mille Racing, avec Lilou Wadoux actuellement au volant de la n°1.

Carnage en GTE-Pro, Ferrari survit pour l’instant

On avait laissé une bataille à trois dans la catégorie GTE-Pro lors de notre dernier point sur la course à 7h, et c’est un euphémisme de dire que la situation s’est décantée. Déjà victime de problèmes de freins, la Porsche n°92 a connu une double crevaison.

Michael Christensen allait rentrer aux stands pour une crevaison à l’arrière quand sa roue avant droite a explosé, arrachant avec elle une partie du capot de la 911 RSR. Elle a pu repartir après des réparations qui ont coûté deux tours à l’équipage.

La lutte faisait rage entre la Ferrari AF Corse n°51 et la Corvette n°64 quand le prototype LMP2 d’AF Corse a percuté l’Américaine en ligne droite. Alexander Sims n’a rien pu faire et a percuté le rail (voir vidéo ci-dessous), détruisant l’avant gauche de la Corvette, et mettant un terme à la course de la n°64.

Après le problème de suspension sur la n°63 hier soir et son abandon ce matin, cela met un terme définitif aux espoirs de victoire de la marque, qui aura connu une édition 2022 très compliquée. Elle laisse donc la Ferrari AF Corse en tête de la catégorie.

La Porsche n°91 est désormais la seule à pouvoir contester la victoire à la Ferrari n051, hormis en cas de problème mécanique ou d’accident. Il y a une vingtaine de secondes entre les deux voitures, et l’autre Ferrari, victime d’une crevaison hier soir, pointe sur le podium de la catégorie.

Aston Martin vise une victoire en catégorie

En GTE-Am, la lutte entre Porsche et Aston Martin à laquelle on assistait cette nuit a tourné à l’avantage d’Aston Martin. C’était déjà le cas lors de notre résumé de 7h, et cela se précise. TF Sport mène toujours avec la Vantage n°33, et elle devance une autre Aston Martin.

L’équipe Northwest AMR pointe en effet deuxième devant la première Porsche, la n°79 du Weathertech Racing, qui a mené toute la première partie de la nuit en catégorie. Proton-Dempsey place pour l’instant la n°77 en quatrième place devant la 911 de Hardpoint Motorsport.

Il faut aller en sixième place de catégorie pour retrouver une Ferrari, la n°54 d’AF Corse. A noter que la course a tourné court pour le Team Project 1. Après avoir enregistré le premier abandon de la course hier, l’équipe a subi un gros accident - sans gravité pour le pilote - avec sa deuxième Porsche, la n°56.

Rendez-vous juste après 13h00 pour le résumé des trois prochaines heures de course sur Nextgen-Auto.com, ou avant si les évènements en piste le justifient !

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos