24h du Mans 2022, EL3 : Les Toyota devancent les Glickenhaus

Alpine toujours loin malgré une nouvelle BoP

Recherche

Par Paul Gombeaud

9 juin 2022 - 18:12
24h du Mans 2022, EL3 : Les Toyota (...)

La troisième séance d’essais libres des 24h du Mans 2022 s’est déroulée cette après-midi dans la Sarthe. Ceux-ci ont commencé avec 10 minutes de retard, à 14h10, le temps de procéder à quelques réparations sur une des barrières du tracé, et se sont achevés à 17h10.

C’était là l’occasion pour les 62 équipages engagés d’accumuler les kilomètres en vue de la course, mais aussi pour les six meilleurs de chaque catégorie de parfaire leur préparation avant de se disputer la pole position tout à l’heure de 20h00 à 20h30 en Hyperpole.

La séance en elle-même ne fut pas forcément très fluide, celle-ci ayant été marquée par plusieurs accidents et la présence quasi constante des ’Slow Zone’, empêchant donc l’ensemble du plateau d’effectuer des temps vraiment significatifs.

Dans la catégorie Hypercar, Alpine, qui est en net retrait des Toyota et des Glickenhaus depuis le début de la semaine, s’est vue autorisée par l’ACO à utiliser 7kW de puissance supplémentaire, soit un peu moins de 10 chevaux. Espérons que ce nouveau changement dans la BoP (Balance of Performance) permettra à l’équipe française de se rapprocher de la tête, car jusqu’ici son rythme était bien plus proche des LMP2.

C’est quoiqu’il en soit Toyota qui a signé les deux meilleurs temps du général et de la catégorie Hypercar, la n°7 devançant la n°8, grâce à un temps de 3’26’’796. Suivent les deux Glickenhaus et l’Alpine, qui affiche encore un déficit de 2,5 secondes. Notons une petite frayeur pour la n°8 qui a dû s’arrêter quelques instants en bord de piste avant de pouvoir repartir.

C’est dans la catégorie LMP2 qu’ont eu lieu les incidents les plus marquants : la n°13 du TDS Racing X Vaillante s’est lourdement crashée après un contact avec une autre voiture, ce qui a entrainé un drapeau rouge durant 20 minutes. Un peu plus tard, la Graff Racing n°39 allait également taper le mur. Aucun pilote n’a été blessé.

L’équipe United Autosport USA a signé les deux meilleurs temps en LMP2, la n°22 devançant la n°23, tandis que a WRT n°31 complète le top 3. Le chrono de référence a été signé en 3’30’’964.

C’est ensuite la Corvette n°64 qui a signé le meilleur temps dans la catégorie GTEPro en 3’52’’307. Suivent la Porsche n°91 et l’autre Corvette, la n°63. Ferrari semble de nouveau en retrait et occupe les trois dernières positions.

Enfin, en GTEAm, Porsche est à l’honneur grâce au meilleur temps de la Project 1 n°46 en 3’54’’386. On retrouve dans le top 3 l’Aston Martin n°33 du TF Sport et une autre Porsche, la n°99 de l’équipe Hardpoint Motorsport.

Les résultats des Essais Libres 3 en PDF

Rendez-vous peu après 20h30 pour le résumé de l’Hyperpole des 24h du Mans 2022 !

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos