Motorsport

24H du Mans 2021, 21e heure : Toyota tient bon, Alpine respire un peu

Il ne reste plus que trois heures à tenir

Recherche

Par Olivier Ferret

22 août 2021 - 13:00
24H du Mans 2021, 21e heure : (...)

Plus que trois heures à tenir pour les concurrents encore en piste lors de ces 24 Heures du Mans 2021 alors qu’ils viennent de boucler la 21e heure de course.

Toyota tient toujours bon en tête malgré les soucis d’alimentation en essence alors qu’Alpine a repris de l’avance sur Glickenhaus pour la 3e place sur le podium au général.

Résumé de la 19e heure :

A cinq heures de la fin, les évènements se précipitent en GTE Pro. La Ferrari 488 GTE Evo n°51 d’AF Corse, pilotée par Come Ledogar, avait une confortable avance jusqu’à ce qu’elle soit soudainement et de manière inattendue amenée dans le garage.

Avec Nick Catsburg aux prises avec la Corvette C8R n°63, deuxième, l’équipe américaine semblait prête à prendre la tête de la catégorie. Cependant, AF Corse a presque immédiatement relancé la Ferrari n°51 et Ledogar est sorti de la voie des stands avant Catsburg, ce qui signifie que la Ferrari a conservé la tête de la catégorie. Catsburg, cependant, se rapproche de Ledogar mais il n’y a plus que 20 secondes d’écart entre les deux GTE Pro de tête !

Neel Jani conserve la troisième place de sa catégorie dans la Porsche 911 RSR n°92, mais se fait rattraper par la voiture sœur, la n°91, conduite par Fred Makowiecki.

À l’avant, la tête du classement général est toujours menée par la Toyota GR010 n°7 de Jose Maria Lopez, mais Toyota a confirmé que la voiture souffre du même problème d’alimentation en essence que la n°8. Cela oblige les voitures à ravitailler tous les 8 tours au lieu de 11 ou 12 normalement.

La n°8 reste deuxième aux mains de Sébastien Buemi, à presque un tour. Andre Negrao est troisième dans l’Alpine n°36 mais toujours sous la menace de la Glickenhaus n°708, située à une grosse dizaine de secondes derrière elle.

En LMP2, Ferdinand Habsburg mène devant Yifei Ye, l’équipe WRT étant toujours devant avec ses deux autos. Sean Gelael est toujours troisième pour le JOTA.

Enfin, François Perrodo continue de mener le GTE Am au volant de la Ferrari 488 GTE n°83 d’AF Corse.

Résumé de la 20e heure :

A midi, soit à quatre heures de la fin des 24 Heures du Mans, les positions de leader dans chacune des quatre catégories sont stables.

Jose Maria Lopez est en tête du classement général avec la Toyota GR010 n°7, avec près de trois minutes d’avance sur la n°8 pilotée par Brendon Hartley. Les deux voitures semblent maintenant gérer leurs soucis d’alimentation en essence de manière plus efficace, avec des relais de nouveau presque normaux.

Matthieu Vaxiviere est troisième au classement général avec l’Alpine A480 n°36 à cinq tours des Toyota, Pipo Derani quatrième avec la Glickenhaus 007 n°708 dans le même tour que Vaxiviere.

En LMP2, l’équipe WRT semble en bonne position pour remporter un doublé lors de ses débuts au Mans, car l’équipe a mené sa classe toute la nuit et ce dimanche matin.

Ferdinand Habsburg est en tête avec la n°31, tandis que Louis Deletraz est deuxième à plus d’une minute avec la n°41. La troisième place revient à la JOTA n°28 de Stoffel Vandoorne, Julien Canal est quatrième pour le Panis Racing.

James Calado détient une quarantaine de secondes d’avance en GTE Pro, avec la Ferrari 488 n°51 devant la Corvette C8R n°63 de Nicky Catsburg. Kevin Estre conserve de peu la troisième place avec la Porsche 911 RSR n°92 devant son coéquipier Gianmaria Bruni en quatrième position avec la n°91.

François Perrodo mène toujours en GTE Am au volant de la Ferrari 488 n°83. Mais Ben Keating n’est qu’à 10 secondes du Français avec l’Aston Martin Vantage n°33. La troisième position de la catégorie est détenue par Callum Ilott au volant de la Ferrari 488 n°80.

Résumé de la 21e heure :

A 13 heures, le Toyota Gazoo Racing continue de mener les 24 Heures du Mans, les deux voitures gérant toujours des problèmes de débit de carburant.

Selon Toyota, qui en a dit un peu plus "les problèmes sur les deux voitures sont de nature similaire" et se sont d’abord produits sur la n°8 avant de se produire également sur la n°7. Une pièce à la fiabilité pourtant éprouvée en serait la cause mais cette dernière reste secrète.

Matthieu Vaxiviere est troisième sur l’Alpine n°36, avec la Glickenhaus n°708 désormais un peu plus loin, à 1 minute 50 environ mais toujours menaçante pour le podium, avec Pipo Derani au volant. L’autre Glickenhaus, la n°709, est remontée à la 7e place au général et peut essayer de passer les 2 LMP2 du team WRT devant elle d’ici l’arrivée. La 6e place n’est qu’à quelques secondes d’elle à 3 heures du drapeau à damiers.

Robin Frijns mène la catégorie LMP2 avec cette WRT, la n°31 du Néerlandais en tête devant l’autre WRT, la n°41 de Louis Deletraz.

Pas de changement en GT : James Calado mène toujours le GTE Pro au volant de la Ferrari 488 GTE n°51, la Ferrari 488 GTE n°83 d’Alessio Rovera est aussi toujours en tête du GTE Am.

Le prochain point se fera à l’arrivée à 16h... à moins d’un rebondissement majeur en tête !

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less