Motorsport

24H du Mans 2021, 18e heure : Très grosse alerte pour la Toyota n°8

La fiabilité, principal ennemi des Japonais maintenant

Recherche

Par Olivier Ferret

22 août 2021 - 10:00
24H du Mans 2021, 18e heure : Très (...)

Les 24 Heures du Mans 2021 viennent de boucler 18 heures soit les trois quarts de l’épreuve. L’arrivée est en vue... dans 6 heures, et rien n’est joué dans les différentes catégories d’autant plus qu’une alerte sérieuse sur la Toyota n°8 a surgi peu après 9h du matin.

Résumé de la 16e heure :

A 8h du matin, Toyota contrôle toujours les deux premières positions avec la Toyota GR010 n°7 en tête devant la Toyota n°8. Les dernières années ont vu la n°8 prendre le dessus, est-ce que cette année sera enfin celle du n°7 ?

L’Alpine n°36 et la Glickenhaus 007 n°708 ont cinq tours de retard sur le duo Toyota. La n°36 est troisième, avec 1 minute et 12 secondes d’avance sur la n°708.

Le point culminant de cette heure a été une bataille entre Sean Galeal et Will Stevens pour la troisième place en LMP2. Il semble que la troisième place soit la seule encore à disputer à la régulière pour les concurrents du Team WRT, qui domine maintenant cette classe et possède une avance de près de deux minutes sur le reste du peloton. Mais tout peut encore arriver...

Pour cette 3e place, la Jota n°28 de Gelael se bat toujours contre l’ORECA n°65 du Panis Racing de Stevens.

La catégorie GTE Pro ressemble de plus en plus à une course entre deux voitures maintenant, la Ferrari n°51 et la Corvette n°63. Les deux voitures s’échangeaient la première place aux premières heures de ce dimanche matin, mais la Ferrari n°51 a creusé un écart confortable de 1 minute 37 secondes.

La Ferrari n°83, leader en GTE Am ces dernières heures, s’est vu infliger une pénalité : un drive-through pour excès de vitesse dans les stands. Avec plus de deux minutes d’avance sur l’Aston Martin n°33, deuxième, la menace pour la Ferrari n°83 reste minime.

Résumé de la 17e heure :

De 8h à 9h du matin, c’était une autre heure calme de ces 24 Heures du Mans 2021, qui a été bouclée sans changement pour la tête dans aucune des catégories. Alors que la course se prépare à entrer dans la dernière ligne droite, c’est toujours la Toyota n°7 en tête en Hypercar, les deux voitures du Team WRT en LMP2 et les Ferrari 488 soutenues par AF Corse en tête en GTE Pro et GTE Am.

La Toyota n°8 a connu des ennuis en début de course, mais la Toyota n°7 garde toujours la tête au mérite. Même après l’erreur de Kobayashi au cours de la nuit, qui a fait chuter la voiture à la deuxième place, l’équipage de la n°7 a réussi à reprendre la tête et a porté cet avantage à près de deux minutes.

La bataille pour la troisième place au classement général va être intéressante. La Glickenhaus 007 n°708 a conservé la troisième place en fin d’heure avant de s’arrêter au stand et de rejoindre la piste à seulement 2 dixièmes de seconde de l’Alpine n°36 ! Selon la façon dont le décalage des arrêts se termine, Glickenhaus pourrait bien terminer sur le podium.

Le seul incident de l’heure concernait la Porsche n°72 de Hub Auto Racing qui a traversé les graviers au Dunlop. Dries Vanthoor est sorti de la voiture, a regardé autour de lui et est remonté alors que la voiture était remise en piste.

Résumé de la 18e heure :

Peu avant 9h30, la Toyota GR010 n°8 a connu des problèmes aux 24 Heures du Mans alors qu’il reste encore six heures de course. La voiture, avec Buemi au volant, s’est immobilisée brièvement à la sortie du virage de Mulsanne mais est repartie.

L’arrêt est survenu après de premiers soucis d’alimentation en essence survenue quelques minutes plus tôt : la n°8 n’arrivait pas à utiliser tout son réservoir de carburant pendant un relais. Elle aurait un problème au niveau de la pompe à essence mais aussi de la boite de vitesses. Verra-t-elle l’arrivée ? Elle a maintenant un tour de retard ou presque sur l’autre Toyota.

Le coéquipier de Buemi, Kamui Kobayashi, est toujours en tête dans la Toyota GR010 n°7, avec Andre Negrao en troisième place dans l’Alpine A480 n°36.

Negrao s’était battu pour la troisième place au général avec la Glickenhaus n°708 d’Olivier Pla. Negrao avait d’abord pris la troisième place de Pla à la Chicane Ford avant que Pla ne la reprenne au tour suivant à Indianapolis. L’Alpine est maintenant revenue en tête, Pla étant en quatrième position au général. La bataille reste donc intenses

Le Team WRT continue de mener un doublé en LMP2, avec l’ORECA n°31 de Charles Milesi en tête devant sa sœur, la n°41, pilotée par Yifei Ye.

La troisième place est détenue par la Jota n°28 de Tom Blomqvist, qui a pris un peu de marge sur l’ORECA n°65 du Panis Racing, pilotée par James Allen.

AF Corse continue de mener en GTE Pro avec Come Ledogar aux commandes de la Ferrari 488 GTE n°51, la Corvette C8R n°63 de Jordan Taylor est deuxième et Michael Christensen troisième sur la Porsche 911 RSR n°92. La Ferrari 488 GTE n°52 a subi de nouveaux problèmes avec une crevaison importante à l’avant droit pour Sam Bird, la voiture étant maintenant de retour au garage pour réparer

Enfin Nicklas Nielsen mène en GTE AM dans la Ferrari 488 n°83 d’AF Corse avec Dylan Pereira deuxième dans l’Aston Martin n°33 de l’équipe TF Sport.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less